Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les Philippines averties de risques d’attentats contre les chrétiens

Des informations récentes transmises aux autorités des Philippines font craindre la possibilité de nouveaux attentats terroristes dirigés contre les chrétiens pendant la Semaine de Pâques, a rapporté hier l’organisme de presse UCAN. Selon certaines sources, un nouveau dirigeant aurait en effet pris la tête du groupe État islamique dans la région.

D’après les responsables de sécurité, un extrémiste musulman nommé Abu Dar, qui serait le nouveau responsable du groupe État islamique en Asie du Sud-Est aurait les capacités, les ressources et les connexions nécessaires pour mener des attaques terroristes aux Philippines.

Les autorités philippines, qui prennent cette menace très au sérieux, « surveillent de près » Manille pour s’assurer que le terrorisme ne frappe pas là-bas a déclaré le porte-parole et brigadier général militaire Bienvenido Datuin.

L’armée disposerait d’informations selon lesquelles le groupe dirigé par Abu Dar organiserait et recruterait des candidats, et les possibilités d’un attentat sont donc réelles.

Les dirigeants de l’Église catholiques ont aussi pris la mesure du risque et averti les Philippins d’être particulièrement vigilants pendant la Semaine Sainte. Ils ont, de plus, demandé aux force de l’ordre de renforcer la sécurité autour des lieux de culte et d’être plus visible en public pendant cette période.

Selon l’UCAN, le père Jerome Secillano du bureau des affaires publiques de la conférence des évêques, aurait déclaré à ce propos  : «Le public devrait être vigilant afin de ne pas devenir victime d’actes terroristes éventuels».

Des milliers de Philippins se rendront dans les églises et autres lieux de culte pendant la Semaine Sainte, une semaine de vacances dans ce pays à prédominance catholique.

L’arrestation à Manille, le 3 mars dernier, d’Abdul Nasser Lomondot, une figure importante du groupe terroriste qui avait attaqué la ville de Marawi (sud des Philippines) l’année dernière a  alimenté les informations selon lesquelles des cellules terroristes planifiaient de lancer des attaques dans la capitale.

Les responsables de la sécurité ont déclaré qu’il y avait une « grande possibilité » que certains combattants terroristes qui ont échappé à la drague militaire à Mindanao se cachent à Manille.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case