Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Les chrétiens demandeurs d’asile victimes d’agressions en Suède

En Suède, les demandeurs d’asile chrétiens, et notamment ceux qui se sont convertis de l’islam, sont victimes d’attaques violentes. Ces agressions sont pourtant peu considérées par le gouvernement qui n’a lancé aucune enquête sérieuse sur le sujet.

Le sort des réfugiés chrétiens, attaqués principalement par des extrémistes islamistes en Suède, est mis en évidence dans un article édité par l’agence internationale assyrienne de presse et coécrit par Jacob Rudenstrand, secrétaire général adjoint de l’Alliance évangélique suédoise et Peter Paulsson, directeur de Portes Ouvertes suède.

Dans cet article, les deux responsables chrétiens montrent qu’en Suède, tout comme c’est le cas en Allemagne, l’accueil d’un grand nombre de migrants a conduit à de nombreux incidents violents contre les minorités religieuses.

Malgré la multiplication de ces attaques visant particulièrement les chrétiens, dont certaines ont été décrites dans la presse, le gouvernement suédois n’a lancé aucune enquête sérieuse.

S’il existe des études nombreuses sur les crimes haineux contre les juifs et les musulmans en Suède, rapportent Jacob Rudenstrand et Peter Paulsson, peu d’investigations ont été en revanche menées pour mettre en évidence les crimes contre les chrétiens qui selon les statistiques du Conseil national suédois pour la prévention du crime sont pourtant en augmentation ces dernières années.

Selon une enquête menée par Open Doors Suède l’année dernière sur les demandeurs d’asile chrétiens persécutés dans tout le pays, 123 ont déclaré avoir été persécutés pour des motifs religieux.

Sur les 512 incidents enregistrés, figuraient des menaces de mort, des agressions sexuelles et d’autres actes de violence. La plupart des victimes étaient des convertis et n’ont pas déposé de plaintes dans les bureaux de police, alors que la plupart des auteurs étaient d’autres migrants.

Les victimes ont déclaré craindre des représailles ou supposer que la police ne prendrait aucune mesure.

Plus de la moitié des participants à cette enquête – 53% – ont déclaré avoir été violemment agressés au moins une fois à cause de leur foi chrétienne, tandis que près de la moitié (45%) ont déclaré avoir reçu au moins une menace de mort. Six pour cent ont déclaré avoir été agressés sexuellement.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter