Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Donald Trump rend hommage à l’Evangéliste Billy Graham

Le président américain Donald Trump a rendu un vibrant hommage au « Pasteur de l’Amérique », l’Evangéliste Billy Graham, dans l’enceinte de la Rotonde du Capitole des États-Unis.

Le président américain Donald Trump, qui avait lui-même dans son enfance écouté le sermon de Billy Graham au Yankee Stadium de New York, a rendu un hommage solennel au célèbre Evangéliste disparu le 21 février 2018 à l’âge de 99 ans.

« Aujourd’hui, au centre de cette digne enceinte, repose Billy Graham, un homme légendaire et un ambassadeur du Christ qui a rappelé au monde le pouvoir de la prière et le don de la grâce de Dieu », a déclaré le chef de l’exécutif américain. 

La famille de Graham a entendu les dirigeants du Congrès ajouter leur voix aux hommages rendus au prêcheur charismatique qui a prié avec les présidents américains et leur a offert son conseil, de Harry Truman à Barack Obama.

Des gens font la queue pour se recueillir devant le cercueil de Billy Graham, la quatrième personne seulement à être exposée en chapelle ardente dans la Rotonde du Capitole des États-Unis. (Département d’État/D.A. Peterson)

L’Evangéliste Billy Graham est exposé en chapelle ardente au Capitole des États-Unis, la quatrième personne à recevoir cet honneur à titre privé.

Ordonné ministre baptiste du culte en 1939, Graham s’est rapidement fait connaître à travers ses sermons aux États-Unis, puis dans le monde entier. La Billy Graham Evangelistic Association rapporte qu’il a pris la parole devant près de 215 millions de personnes dans 185 pays et territoires, et qu’il a diffusé son message auprès de millions d’autres à la radio et à la télévision.

À Londres en 1954, douze semaines durant, Graham a multiplié les prêches devant les foules venues l’écouter. Il s’est ensuite rendu dans de nombreuses autres villes européennes. Au cours des décennies suivantes, il a prêché en Asie, en Amérique latine et en Europe ainsi qu’en Australie et en Nouvelle-Zélande. En 1973, une foule de 1,1 million de personnes – un record dans sa carrière – s’est rassemblée à Yeouido Plaza à Séoul (Corée du Sud) pour l’écouter prêcher.

Les chapelles ardentes dans la Rotonde du Capitole sont normalement réservées aux présidents des États-Unis, à d’autres élus éminents et aux commandants militaires. Le cercueil de onze présidents, dont Abraham Lincoln, John F. Kennedy et Ronald Reagan, y a été exposé.

Rosa Parks, la figure emblématique du mouvement des droits civiques, a également eu cet honneur en 2005. Deux agents de la police du Capitole, tombés dans l’exercice de leurs fonctions en 1998, sont les deux autres personnes ainsi honorées à titre privé.

Graham sera inhumé aux côtés de sa défunte épouse, Ruth, après un service funéraire qui aura le 2 mars à la bibliothèque Billy Graham de Charlotte, en Caroline du Nord.

Étiquettes:

Billy Graham

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case