Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Meurtre de trois enseignants chrétiens dans le nord-est du Kenya

Dans le nord-est du Kenya, trois enseignants chrétiens ont été assassinés par des tireurs qui pourraient appartenir au groupe islamiste Al-Shabab. Après ce meurtre, la peur de voir se multiplier, dans cette région à majorité musulmane, les attaques contre le milieu de l’enseignement grandit.

Le 16 février dernier, à l’aube, deux enseignants chrétiens, Seth Oluoch Odada et Kevin Shari ont été brutalement abattus lors d’une attaque de l’école primaire de Qarza dans le comté de Wajir, selon la Teachers Service Commission (TSC) citée par World Watch Monitor. La fiancée d’Odada, Caroline également été tuée, et un autre enseignant a été gravement blessé par balles.

De plus en plus d’informations inquiétantes se répandent dans la région selon lesquelles Al-Shabab pourrait lancer une nouvelle vague d’attaques dans la région, raison pour laquelle, selon plusieurs rapports, plusieurs enseignants fuient la région.

Après ces trois meurtres, dès le lundi 20 février, un certain nombre d’enseignants sont arrivés au siège de la TSC à Nairobi pour demander des transferts vers des zones plus sûres.

 » Je n’ai jamais vu autant de peur chez les enseignants. Beaucoup d’entre eux veulent partir, mais j’ai entendu les chefs d’établissement les arrêter », a déclaré le père Alfred Murithi, un prêtre catholique de la ville de Wajir dans une interview téléphonique accordée à World Watch Monitor.

 » Je pense que les attaquants voulaient provoquer la peur et perturber l’apprentissage dans cette région. Nous avons remis en question le motif global. Nous pensons que c’est insensé.  » a-t-il encore ajouté.

Les enseignants chrétiens affirment en effet qu’ils sont confrontés à de nombreux défis, tels que la discrimination par les communautés locales sur le plan religieux, car ils ne sont pas musulmans.

Si les enseignants dans les villes rencontrent moins de défis, ceux qui vivent dans les zones rurales font face à beaucoup plus de difficultés. Ils ne sont pas accueillis et sont traités comme des étrangers par la communauté, a encore expliqué le père Murithi.

Wajir, comme d’autres comtés de la région, est à prédominance musulmane, mais dans les écoles publiques et privées, environ 60 % des enseignants sont des chrétiens.

La région est considérée comme faisant face à un risque de sécurité élevé en raison de sa proximité avec la Somalie – le pays de la corne de l’Afrique qui est la base traditionnelle d’Al-Shabab, la filiale d’Al-Qaïda en Afrique de l’Est.

Mais surtout, les meurtres commis ces derniers jours ravivent les souvenirs douloureux d’autres attaques dans le milieu scolaire de la région comme l’attaque d’un autobus en novembre 2014 dans le comté de Mandera, où 22 enseignants avaient été tués par des militants alors qu’ils rentraient chez eux à Noël ou la terrible attaque du Collège universitaire de Garissa en 2015 qui avait fait 148 victimes.

Les pressions sur le terrain sont par ailleurs très réelles puisque les chrétiens de Lamu, un comté de la région côtière du Kenya, font face à la persécution d’agresseurs soupçonnés être membres d’Al-Shabab.

Certaines sources ecclésiastiques affirment notamment que les agresseurs ont forcé les habitants à fuir leurs maisons pour chercher refuge dans les écoles, les églises et les centres gouvernementaux de la région. Dans la ville de Witu, l’église évangélique African Inland Church (AIC), l’église catholique romaine et une école primaire locale ont servi d’abris.

Les militants ont dans certains cas pris pour cible des bus, des postes de police et des villages, et ont parfois rassemblé les villageois dans des mosquées où ils ont donné des conférences sur l’idéologie d’Al-Shabab.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter