Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Une femme nord-coréenne entend parler de Dieu par sa tortionnaire

C’est au cours d’un interrogatoire mené en prison, que Kyung-Ja, une jeune Nord-Coréenne, a pour la première fois entendu parler de Dieu. En voyant la crainte qu’inspirait ce Dieu à ses tortionnaires, sa curiosité a été attisée au point de tout mettre en œuvre pour le trouver…

Ce n’est ni en regardant une émission chrétienne, ni au écoutant un programme à la radio que Kyung-Ja * (nom changé pour des raisons de sécurité) a entendu parler pour la première fois de Dieu, mais en prison, alors même qu’elle était torturée par sa gardienne.

Confrontée à la famine en Corée du Nord, Kyung-Ja avait traversé la frontière pour essayer de gagner, en Chine, de l’argent pour payer de la nourriture pour sa famille. Arrêtée et mise en prison au cours de son voyage retour, la jeune nord-coréenne a subi de nombreux interrogatoires et a même été un jour battue au point de s’évanouir.

Au cours de ces interrogatoires, on ne cessait de l’interroger sur Dieu rapporte Todd Nettleton de l’organisation Voice of the Martyrs USA :

 » Est-ce que les gens en Chine te parlaient de Dieu ? As-tu rencontré des personnes qui sont des disciples de Dieu ? As-tu lu le livre de Dieu pendant que tu étais en Chine ? « 

Kyung-Ja n’ayant jamais eu aucun contact avec les chrétiens même lorsqu’elle était en Chine et n’avait jamais entendu le nom de Dieu. Aussi n’arrêtait-elle pas de dire à celui qui la questionnait : « Je ne sais pas qui c’est! Je ne sais pas de qui tu parles ! « 

Après ces durs moments de tortures et d’interrogatoire, Kyung-Ja, transférée dans un camp de travail, a demandé à un autre prisonnier s’il savait quelque chose au sujet de Dieu. Son co-détenu a alors affirmé qu’il y avait bien un Dieu mais qu’il avait trop peur de parler de Lui dans le camp.

Kyung-Ja, assoiffée d’en savoir davantage, s’est alors dit en son cœur, selon Voice of the Martyrs : « Si [Dieu] est si effrayant pour les gardes nord-coréens et les interrogateurs, peut-être est-il puissant. »

Elle a alors commencé à élever une prière fervente vers Dieu :  » Seigneur, je ne sais pas si tu es réel. Je ne sais pas qui tu es. Mais si tu es là et si tu peux m’entendre, peux-tu m’aider ? »

Et Dieu a commencé à répondre aux prières très simples et désespérées de la jeune nord-coréenne. Finalement, Kyung-ja a une nouvelle fois fui la Corée du Nord, et c’est sa fille, qui avait fait un voyage rapide en Corée du Sud et qui a pu répondre à ses questions sur Dieu, sur Jésus et sur la Bible.

Kyung-ja suit maintenant fidèlement Christ et vit en Corée du Sud où Todd Nettleton l’a rencontrée.

« Elle a été disciple, elle a maintenant reçu le livre de Dieu afin qu’elle puisse le lire, et elle est vraiment venue à la foi en Christ et comprend ce que cela signifie d’avoir la foi en Christ. »

Lorsqu’ un homme ou une femme en Corée du Nord choisit de suivre Jésus, il ou elle sait dès le départ que c’est lui consacrer toute sa vie – parce qu’il (ou elle) pourrait très bien perdre sa vie pour lui.

Todd Nettleton explique encore à ce propos :

«Ils savent certainement qu’être croyant en Corée du Nord équivaut à la condamnation à mort. C’est la chose la plus dangereuse que vous puissiez faire en Corée du Nord. Le gouvernement nord-coréen considère les chrétiens comme des traîtres, comme une menace pour leur gouvernement. Donc, toutes les personnes en Corée du Nord savent que si vous suivez Jésus Christ, si vous avez une Bible, si vous êtes surpris en train d’écouter une émission de radio chrétienne, vous risquez de mourir, que ce soit par exécution immédiate ou par mort lente dans un camp de travail. »

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case