Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Fermeture d’une grande église internationale en Chine

Les autorités de la province de Guangdong, au sud de la Chine, ont ordonné la fermeture d’une grande église protestante internationale accueillant près de 3000 membres dont un tiers viennent d’Europe, des États-Unis, d’Australie, des Philippines et d’autres pays d’Asie du Sud-Est.

Depuis la mise en application depuis le début du mois de février de la nouvelle loi sur les religions, les conditions pour vivre la foi chrétienne en Chine se sont durcies et la persécution a augmenté.

Selon Radio Free Asia, en effet, de nombreuses églises risquent tout simplement d’être détruites si elles ne sont pas enregistrées, comme c’est le cas, par exemple, dans la province du Henan où des responsables ont annoncé qu’ils commenceraient à démolir tous les bâtiments religieux non approuvés par le gouvernement.

La pression exercée se fait aussi par différents autres moyens comme les arrestations arbitraires de pasteurs et de croyants en Jésus-Christ, les condamnations à la prison, des églises sanctionnées à payer de lourdes amendes.

Autre moyen très subtile de contrôler les églises : imposer d’apposer le drapeau communiste sur le bâtiment ou encore imposer que soit chanté l’hymne national pendant le culte comme c’est le cas dans les églises enregistrées. Dernièrement, les autorités chinoises sont allées encore plus loin puisqu’elles ont réussi à obtenir l’accord du Pape pour imposer des évêques pour l’église catholique.

L’exemple de la fermeture de l’église internationale de Shekou One Country dans la ville de Shenzhen, dans le Guangdong n’est qu’un nouvel exemple de la réalité de la persécution des chrétiens en Chine.

Cette assemblée chrétienne, qui avait été visitée il y a deux semaines pour une inspection de sécurité et d’incendie, et a maintenant été bouclée par la police du district de Futian et le département des inspections.

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cette église de 3000 membres a été expulsée de ses locaux, puisqu’elle avait déjà été contrainte de déménager après que la police ait fait pression sur le propriétaire pour l’expulser de son quartier général à Shekou. Elle avait alors organisé des rassemblements à grande échelle pour le culte dans un cinéma du district de Nanshan.

Les nouveaux locaux de l’église près du temple Chegong de Futian sont maintenant sous scellés, avec un « ordre de fermeture des locaux » collé à ses portes.

« Toute personne trouvée en train de briser ces scellés ou d’utiliser autrement des locaux scellés par la police et les pompiers sera passible d’une détention administrative de 10 à 15 jours », prévient l’avis.

L’église est actuellement dirigée par un ressortissant américain, un pasteur connu sous le nom de Bill. Ces cinq dernières années, ses membres se réunissaient chaque vendredi dans le bâtiment pour les prières et le culte.

 

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter