Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Des chrétiens félicités pour leur action en faveur des handicapés

Amy et Ben Wright, des parents chrétiens américains de deux enfants atteints du syndrome de Down (Trisomie 21), ont réservé une belle surprise à leurs enfants.

Lorsqu’ils apprennent le diagnostic de la maladie de leur premier enfant, Amy et Ben Wright – chrétiens et diacres à la First Baptist Church de Wilmington, en Caroline du Nord, passent par un moment très difficile émotionnellement :

« Il y avait juste une énorme quantité de chagrin – c’était comme si j’étais en train de pleurer le fils que je pensais avoir », a déclaré Amy à la Baptist News à propos de l’agitation de la déception avant la naissance de Beau. « Quand nous avons appris le diagnostic de Beau, je me sentais tellement triste et débordé. »

Peu à peu, pourtant, ces parents chrétiens apprennent à aimer leur enfant atteint de Trisomie 21 et affirment même au Wilmington Star News combien ils sont gêné de leur réaction d’alors :

« Nous sommes tellement embarrassés à ce sujet maintenant. Mais si nous avions eu plus d’exposition aux personnes atteintes de trisomie 21, nous aurions peut-être ressenti les choses différemment. »

Très rapidement, Amy constate que le fait que son fils ait des besoins spéciaux n’est pas un fardeau mais une bénédiction.  Voyant sa joie effervescente, la jeune mère chrétienne découvre combien c’est un cadeau.

Elle en est convaincue : les personnes atteintes du syndrome de Down ne sont en aucun cas inférieures ou moins dignes de vivre que les autres – et Dieu leur a donné des qualités spéciales que les autres n’ont pas.

Six ans plus tard, Jane Adeline – appelée « Bitty » – naît aussi avec le syndrome de Down, ce qui est extrêmement rare dans la même famille. Amy déclare alors que dès le moment où vous êtes parents d’enfants atteints de cette maladie, vous tendez à devenir leur défenseur.

Finalement, Amy et Ben ont décidé qu’ils feraient quelque chose pour aider les autres personnes atteintes de déficience intellectuelle et développementale, dont 70% sont au chômage. En février 2016, ils ont ouvert un café-bar, Bitty & Beau’s Coffee qu’ils ont nommé du nom de leurs enfants, et ont embauché 40 personnes souffrant de différentes pathologies allant du syndrome de Down jusqu’à l’autisme en passant par la paralysie cérébrale.

Voir les employés de Bitty et Beau s’amuser avec les clients, les voir chanter et rire avec des clients dans leur nouvel établissement  apporte une sensation de foi restaurée dans l’humanité : « Mon travail me donne confiance et m’aide à grandir en tant que personne. Mon travail m’apporte joie et bonheur « , a noté Jesse sur le site.

Rien pourtant ne destinait ce couple qui a d’abord travaillé dans l’industrie du divertissement et du cinéma, joué à Broadway, à ce parcours exceptionnel. C’est au moment où ils décident de fonder une famille qu’ils quittent Broadway pour Wilmington… avec la naissance de Beau, aujourd’hui 13 ans, leurs vies prend une direction encore totalement différente.

Ben ouvre en effet une société d’investissement, Dye Creek Capital, pour lever des fonds pour la cause et embaucher des employés ayant des déficiences développementales. Pendant ce temps, Amy ouvre le café et fonde Able to Work USA, une organisation à but non lucratif dédiée à la sensibilisation à la condition physique des employés d’IDD.

« Je pense que c’était le moment où je me suis rapproché de Dieu », a déclaré Amy. « Avec le soutien approprié, ces personnes sont des employés fantastiques – très loyaux, très fiables et certainement très capables », a déclaré Amy. Les personnes handicapées sont dans l’ombre depuis trop longtemps. »

Grâce à leur engagement au côté des personnes handicapées, les Wrights ont remporté la coupe « CNN’s hero of the year » (héro de l’année de CNN)  » après la présentation de leur action aux informations.

Lorsqu’Amy a été nommée dans « CNN’s hero of the year », elle a raconté à ses enfants atteints de trouble de développement – en regardant la télévision à la maison : « Je ne changerais pas pour le monde, mais je changerai le monde pour vous. »

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter