Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Chrétiens

Chrétiens persécutés

Un enseignant du Coran touché par la Parole de Dieu voit Jésus

Furieux de découvrir l’un de ses étudiants en possession d’un trac chrétien évangélique, Davood, qui formait des élèves dans une école coranique, lui arracha le document des mains…Retournant chez lui parce qu’il n’avait pu le présenter à l’un des responsables de la mosquée, il se mit à le lire.

Davood * (nom changé pour des raisons de sécurité) travaillait depuis un certain nombre d’années dans une école coranique rattachée à une mosquée en Afrique, quand, un jour, il découvrit un étudiant avec un tract évangélique raconte Bibles For Mideast qui rapporte ce témoignage. Furieux, il exigea de savoir comment le jeune se l’était procuré.

Apprenant que quelqu’un lui avait tendu ce papier en se rendant à l’école, il lui arracha le tract des mains en l’avertissant de ne plus jamais accepter de tels écrits stupides de la part de qui que ce soit.

Avec la ferme intention de montrer ce tract aux chefs religieux de la mosquée, Davood le garda en se disant en son cœur qu’ils devaient absolument savoir qui distribue la littérature afin de les punir sévèrement.

Ce soir là, pourtant, n’ayant pu rencontrer aucun de ses leaders à la fin de sa journée d’école, il retourna chez lui. En se préparant à se coucher ce soir-là, son regard fût attiré par le tract et se dit intérieurement qu’il pouvait bien voir quelles bêtises y étaient écrites.

Il commença donc par lire ce petit papier, d’abord en diagonale, et arriva à une partie où il était écrit : « Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés. » Actes 4 v 12. Quelque chose, même s’il n’était pas sûr de quoi, le frappa et resta imprimé dans son esprit.

Cette nuit-là, Jésus, que les musulmans reconnaissent comme un grand prophète et comme un messager de Dieu, vint à lui dans un rêve.

« Je suis le chemin, la vérité et la vie », annonça-t-il à Davood. « Personne ne vient au Père céleste que par moi. »

Le matin, l’homme musulman jeta un autre coup d’œil sur le récit de l’Évangile et trouva un numéro de contact au verso. Le pasteur Musthafa de l’organisation Bibles for Mideast en Afrique pris le temps de répondre à ses questions et bientôt Davood et a été amené dans une prière à accepter Jésus comme son Sauveur et Seigneur personnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter

Aimer le Journal Chrétien :Vous aimez déjà la page? Veuillez fermer cette case