Rechercher sur le site

Entrez les mots-clés dans la boîte ci-dessous:

Actualité Chrétienne

Informer l'église

Persécution des chrétiens d’Éthiopie

Même si les chrétiens sont majoritaires en Éthiopie, représentant près de 63 % de la population, la persécution y est pourtant réelle comme le montre l’arrestation et l’emprisonnement récents de sept chrétiens dans le nord-ouest du pays qui ont été accusés de prier contre le gouvernement.

Un groupe de miliciens locaux, qui a suivi sept membres de l’église Meserete Kiristos en Éthiopie qui se rendaient à la montagne pour invoquer Dieu, a entendu que les chrétiens commençaient à prier « contre le pouvoir et le royaume de Satan » rapporte World Watch Monitor.

A cause de cette prière, le groupe les a accusés, en utilisant ces mots, de faire indirectement référence au gouvernement. Les 7 hommes ont alors été arrêtés et détenus à Chagni, une ville du nord-ouest du pays.

Les chrétiens n’ont pas encore été formellement inculpés, mais ils ont été privés de liberté sous caution lors d’une audience du tribunal le 2 janvier et sont toujours détenus. La prochaine date de leur comparution n’est pas connue à l’heure actuelle, a déclaré World Watch Monitor.

L’Éthiopie se classe au 29e rang sur l’Index Mondial de persécution des chrétiens 2018, un rapport récemment publié par Portes Ouvertes. Ce pays d’Afrique fait donc parti de l’un des 50 pays où il est le plus difficile de vivre en tant que chrétien.

La pression sur les chrétiens dans cette région du monde est jugée «très élevée» en raison de tensions religieuses et ethniques combinées avec des troubles politiques et civils. En outre, le gouvernement est de plus en plus autoritaire et a restreint les institutions religieuses.

Par exemple, l’État du Tigré, dans le nord de l’Éthiopie, envisage d’adopter une nouvelle loi qui restreindrait les activités chrétiennes à l’intérieur des églises officielles, rendant illégales les activités des petites églises qui n’ont pas de bâtiments officiels et se réunissent dans des maisons privées.

Bien que l’Éthiopie garantisse la liberté de religion sur papier, les églises pentecôtistes dans les zones rurales sont souvent confrontées à des restrictions dans une société dominée par l’Église orthodoxe éthiopienne (EOC).

Même si le dernier recensement publié en 2007 montre que le christianisme est toujours la religion principale de l’Éthiopie avec 63 % de la population et continue à étendre son influence, la carte religieuse a néanmoins considérablement changée.

Si pendant des siècles, en effet, le pays comprenait un noyau chrétien orthodoxe, une zone musulmane sunnite à l’est et une zone animiste dans le sud et les basses de l’Ouest, au cours des dix dernières années, les croyances indigènes ont diminué pour faire place au protestantisme.

Ce groupe religieux est considéré comme celui qui a la croissance la plus rapide en Éthiopie. Cela fait de ce pays le foyer de «l’une des églises évangéliques à la croissance la plus rapide au monde», a écrit le théologien Allan Anderson en 2014.

Malgré un contexte qui semble favorable aux chrétiens, World Watch Monitor a régulièrement rapporté le cas d’attaques de chrétiens et les nombreuses fermetures d’églises dans le pays.

Étiquettes:

Chrétiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Devenez rédacteur

Vous aimez écrire ? Vous êtes bilingue anglais-français à l’écrit ? Vous avez une expérience professionnelle dans le domaine du journalisme et de la communication ? Venez renforcer l’équipe du Journal Chrétien et nous aider à fournir l'actualité chrétienne en continu.

En savoir plus

Inscription à la newsletter