Chrétiens persécutés

Pakistan : Asia Bibi, condamnée à mort pour blasphème, a un besoin urgent de soins

Chrétiens persécutés
  • Juin 12
  • 1

Asia Bibi, une femme chrétienne pakistanaise de 50 ans, condamnée à mort pour blasphème supposé a aujourd’hui un besoin urgent de traitement médical. Elle souffre en effet d’une hémorragie intestinale et aurait besoin très rapidement de faire une analyse médicale complète pour recevoir les soins adéquats. Ses avocats se battent pour obtenir les traitements dont elle a besoin.

Asia Bibi condamné pour blasphème à cinq ans de prison au titre de l’article 295-C du Code pénal au Pakistan encoure aujourd’hui la peine de mort. Elle a été accusée d’avoir formulé des remarques péjoratives au sujet du prophète Mahomet lors d’une dispute avec une musulmane. Un recours formulé contre la sentence de mort à son encontre ayant été rejeté par la haute cour de Lahore, elle a été emprisonnée en cellule d’isolement dans le quartier des condamnés à mort.

En décembre 2013, le Tribunal fédéral de la charia (droit musulman) au Pakistan avait en effet pris la décision d’appliquer l’arrêt de 1991 qui déclarait que le blasphème (remarques profanatoires à l’égard du prophète Mahomet) devait être puni par la peine de mort, sans possibilité, selon l’article 295-C d’un emprisonnement à vie. La peine capitale était de ce fait rendue obligatoire pour toute personne reconnue coupable au titre dudit article. En 2013, ce sont près 226 condamnations à mort qui ont été prononcées. Près de 8 526 personnes se trouvaient également sous le coup d’une condamnation à la peine capitale à la fin de l’année.

Si de nombreuses personnes dénoncent cette loi au Pakistan, ceux qui la contestent risquent pour leur vie. En 2011, le gouverneur du Pendjab, qui avait pris position en faveur d’Asia Bibi et avait critiqué les lois pakistanaises sur le blasphème a été assassiné. Le même sort a été réservé au ministre des minorités Shahbaz Bhatti qui parce qu’il s’était déclaré ouvertement contre les lois relatives au blasphème a été tué par des talibans pakistanais.

Asia Bibi, qui est emprisonnée dans le couloir de la mort en vertu de cette loi est aujourd’hui atteinte d’hémorragie intestinale (trace de sang lorsqu’elle vomit) et éprouve des douleurs constantes dans la poitrine. A la détérioration physique s’ajoute le fait qu’elle ait du mal à se nourrir correctement. Ses parents, qui lui ont rendu visite à la fin du mois de mai ont rapporté qu’elle était «si faible qu’elle pouvait à peine marcher».

Le mari d’Asia Bibi, Ashiq Massih, a déclaré que lui-même et leurs cinq enfants ont dû vivre dans la clandestinité depuis que son épouse a été arrêté une première fois. Recevant des menaces de mort, ils ne peuvent rester au même endroit longtemps, ce qui est difficile pour les enfants, qui ne peuvent pas faire des études.

Les lois strictes sur le blasphème au Pakistan sont souvent utilisées de façon illégitimes par les extrémistes pour porter de fausses accusations contre les chrétiens dans le but de régler des problèmes personnels, de saisir des biens ou des entreprises. Les lois concernant le blasphème sont actuellement à l’étude au Pakistan pour être réformées et freiner ainsi les persécutions contre les chrétiens et les minorités du pays.  Il s’agirait d’inclure au texte de loi des peines sévères contre de fausses accusations de blasphème et affirmer ainsi que l’État peut procéder à une punition ou encore d’exiger des preuves de l’intention de blasphémer.

Même si les preuves de l’innocence d’Asia Bibi sont tangibles, même si de nombreuses actions ont été menées au niveau international pour la sauver, la cours suprême du Pakistan ne s’est toujours pas “exprimée sur une réouverture ou non de l’affaire ni prononcée sur un éventuel calendrier“. Une attente d’autant plus insoutenable qu’Asia Bibi rencontre aujourd’hui de graves problèmes de santé.

A propos de l’auteur

Commentaires

  1. Pâquerette

    Pâquerette

    Le temps passe. Seigneur merci d’encourager Asia et de la fortifier de Ta sainte présence.
    Merci de soutenir sa famille et de les garder tous fidèles à Toi, le D.ieu de l’Univers qui tient toute situation dans Sa main.
    Nous, humains faillibles, nous ne l’oublions pas, à combien plus forte raison Toi, qui es juste et parfait, Tu ne l’abandonnes pas. Tu nous as fait cette promesse sur laquelle Tu veilles pour l’exécuter. (Hébreux 13:5-6)
    Que Ton Nom, Père de grâce, soit honoré à jamais !

Les commentaires sont clos

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.