Chrétiens de Chine

Chine : un évêque, retenu par les autorités, a pu célébrer Pâques

  | 

Mgr Guo Xijin, un évêque « clandestin » de Mindong en Chine, a pu retourner à temps dans sa paroisse pour le service religieux de Pâques après avoir été retenu par la sécurité publique la semaine dernière.

M. Guo Xijin qui fait parti des évêques «clandestins» en Chine reconnus par le Vatican mais pas par l’association catholique contrôlée par l’État a été emmené, la semaine dernière; hors de sa paroisse par des responsables gouvernementaux.

Si l’évêque de la province orientale du Fujian nie avoir été kidnappé, cet incident montre la tension existant actuellement en Chine entre l’Église et l’État alors même que Pékin et le Vatican négocient un accord historique sur la nomination des évêques dans ce pays.

Emmené dans la ville voisine de Xiamen la semaine dernière sous la surveillance de responsables du parti communiste, le statut du clergé clandestin ayant fait l’objet d’un examen approfondi, M. Guo Xijina finalement pu revenir à temps pour célébrer Pâque.

« Vous ne pouvez pas imaginer un évêque quitter son église pendant la semaine sainte, sauf dans des circonstances spéciales », a déclaré M. Guo, se référant à la semaine précédant Pâques. « Je ne peux pas dire que j’ai été forcé, mais dans certaines circonstances, il n’y a pas d’autre option », at-il ajouté après le service religieux du dimanche, qui a attiré des centaines de chrétiens.

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.