Chrétiens de Chine

Réélection de Xi Jinping : les chrétiens chinois dans la tourmente

  | 

Alors que Xi Jinping vient d’être réélu pour un nouveau mandat de 5 ans, avec la possibilité d’être président à vie, la persécution des chrétiens pourrait bien encore s’aggraver dans ce pays, au point même de dépasser celle que les croyants en Jésus-Christ ont connu pendant la Révolution culturelle.

Bob Fu, un collaborateur de ChinaAid a été formel lorsqu’il a déclaré, au cours d’un évènement intitulé « Christian Persecution in China » organisé par l’organisation chrétienne Release International à Londres, qu’une tempête pourrait bien s’abattre sur les chrétiens en Chine.

« Les églises ont été totalement détruites sous la domination du président Xi. Il y a une nouvelle tempête spirituelle qui arrive sur l’Église chinoise. Cela peut même être pire que pendant la Révolution culturelle » a affirmé avec conviction Bob Fu au cours de cette rencontre.

Tous les indicateurs semblent en effet au rouge concernant la persécution des chrétiens dans le pays. Alors que de nouvelles restrictions à la liberté de religion sont entrées en vigueur le premier février dernier, les effets s’en font déjà sentir.

Le dernier exemple de persécution des chrétiens dans le comté du Luoning ne présage rien de bon. Dans cette région, en effet, les autorités ont interdit la prédication et le rassemblement des chrétiens pour le culte et les ont arrêté. Les responsables ont brisé des vitrines, abattus des murs d’églises, retiré des croix, coupé l’électricité et confisqué des biens. Ils ont même posté des gardes de sécurité dans des maisons privées pour empêcher les prières en famille.

« Cela ressemble à une autre révolution culturelle », remarquait un chrétien chinois.

«Depuis février, même l’organisation d’une réunion de prière chez vous est totalement interdite», a déclaré Bob Fu. ‘Si vous désobéissez, votre maison sera sujette à la destruction et à la confiscation. Selon la nouvelle réglementation, vous ne pouvez pas partager de messages religieux avec des personnes de moins de 18 ans. Et les étudiants, les jeunes et les membres du parti communiste ont été interdits d’entrer dans les églises. »

La persécution devrait augmenter dans les mois et les années à venir, estime Bob Fu, qui a donné des conseils aux présidents Clinton et Obama sur les relations à entretenir avec la Chine. Tous les signes sont là pour montrer que le parti communiste, sous la direction de Xi Jinping proclamé président à vie en mars, renforce son emprise sur la nation.

« Attendez-vous à voir plus de contrôle. Le maître-mot est le mot sinisation, [c’est le processus de rendre plus chinois dans le caractère ou la forme] un processus qui vise à amener les églises sous le contrôle absolu du parti communiste. Même les églises enregistrées sont obligées d’installer des caméras de reconnaissance faciale et de prêter à titre gracieux des bureaux aux membres du parti communiste pour surveiller l’église. » explique Bob Fu.

Une cible du parti communiste est de freiner la croissance rapide de l’Église qui est passée de 1 million de membres en 1949 à plus de 100 millions aujourd’hui, soit une progression de 10 % par an ces dernières années.

Il y a maintenant plus de chrétiens que de membres du parti communiste en Chine, et cette progression devrait continuer, affirment les sociologues qui annoncent 224 millions de chrétiens d’ici 2030. Le véritable motif de répression se trouve ici, selon Bob Fu.

Bob Fu, qui vit maintenant en exil au Texas, est croit au plus profond de lui-même que «Dieu est en train de ressusciter souverainement son église en Chine. »

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.