Chrétiens du Bangladesh

Deux extrémistes arrêtés après avoir planifié le meurtre de chrétiens

  | 

Deux membres d’une groupe extrémiste musulman au Bangladesh ont été arrêtés au début du mois de février à Dacca après avoir planifié des attaques ciblées contre des musulmans convertis au christianisme.

Les suspects, Nuruzzaman Labu, 39 ans et Nazmul Islam Shaon, 26 ans, qui appartiennent tout deux au groupe extrémiste Jamaat-ul-Mujahideen Bangladesh (JMB) ont été arrêtés par les forces de sécurité le 14 février parce qu’ils étaient soupçonnés d’avoir planifié des attaques contre des chrétiens d’origine musulmane.

Selon le témoignage d’un responsable de la police cité par World Watch Monitor, Nuruzzaman Labu avait identifié certains convertis alors qu’ils les conduisaient dans son auto-pousse-pousse, que lui avait remis le JMB.

Au cours de son interrogatoire au bureau de police, cet homme a en effet avoué avoir suivi un homme qu’il avait pris pour cible pour l’assassiner.

Le deuxième suspect aurait, quant à lui, participé à la diffusion d’idées extrémistes et au recrutement de nouveaux membres.

Si un certain nombre de meneurs du JMB ont été exécutés au cours des dernières années par le gouvernement, cette organisation a resserré ses rangs et changé de stratégie. Alors qu’en 2015 et en 2016, elle avait répandue la terreur en faisant des attaques à la bombe publiques, elle agit aujourd’hui de façon moins visible en ciblant davantage ses victimes.

Des chrétiens et des membres d’autres groupes minoritaires ont ainsi été visés ces dernières années, ainsi que des étrangers.

En janvier, un homme de 23 ans a été attaqué – prétendument en raison de sa conversion au christianisme de l’islam, et que son père est un pasteu

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.