Chrétiens du Kenya

Une école chrétienne au Kenya menacée de fermeture

  | 

Une missionnaire qui dirige une école dans une zone rurale du nord du Kenya risque d’être expulsée de son village par les dirigeants musulmans qui l’accusent de détourner les villageois de leur religion. Si certains musulmans sont favorables à cet établissement, d’autres veulent qu’il soit fermé.

Miriam * (nom changé pour des raisons de sécurité) qui dirige une école faisant de l’évangélisation dans le nord du Kenya a appris récemment que des responsables musulmans s’étaient organisés pour l’expulser de son village. Ils l’accusent non seulement de détourner les habitants de la foi islamique mais aussi d’enseigner le christianisme en le déguisant en développement communautaire.

Aujourd’hui, la communauté musulmane est divisée, certains étant favorables au projet et d’autres contre rapporte Open Doors. Un vieil homme du village a dit selon cette ONG

«Même si je dois lui donner un bout de terre, je le ferai. Aucun de vous n’a aidé la communauté à construire une école, et maintenant vous voulez lui faire du mal. D’autres ont témoigné comment ils ont bénéficié de l’école. »

Le groupe contre le projet de loi a accusé ceux qui sont pour d’être soudoyés. Pour l’instant, l’école continue à fonctionner, mais Miriam espère que la question sera résolue. Elle demande aux chrétiens de prier pour la continuité de son ministère.

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.