Chrétiens d'Indonésie

Des chrétiens indonésiens attaqués par un extrémiste en plein culte

  | 

Dimanche dernier, un musulman radical armé d’un sabre mesurant 1 mètre s’est avancé dans une église d’Indonésie où il a agressé son pasteur ainsi que quatre autres chrétiens de l’assemblée.

Les chrétiens étaient rassemblés pour le culte dominical dimanche dernier quand un musulman extrémiste, portant un sabre d’un mètre de long, a fait soudainement irruption dans une église de la ville de Jogjacarta et s’est avancé vers la chorale en train de louer le Seigneur. Après avoir attaqué le pasteur Karl Edmund Prier qui dirigeait la chorale, il s’en est également pris à deux autres membres de l’église et à un policier qui ont tous été blessés.

Identifié comme un ancien élève d’un internat islamique à Java-Est, l’agresseur était connu des gens du village comme une personne récitant parfaitement le Coran. Il avait déjà essayé d’aller en Syrie et avait montré plusieurs signes d’extrémisme radical. La police enquête pour savoir s’il a agi seul ou avec l’aide d’une organisation plus importante.

Le gouvernement et les chefs religieux ont appelé l’ensemble de la population à rester calme. Le lendemain, dans un discours prononcé à Jakarta, le président indonésien Joko Widodo a déclaré, selon l’ONG Portes Ouvertes qui relaye cette information :

«Notre constitution garantit la liberté de religion. Par conséquent, nous ne donnerons pas la moindre place à ceux qui veulent promouvoir et répandre l’intolérance dans notre pays. Surtout ceux qui agissent avec violence. »

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.