Chrétiens de Chine

Disparition de quatorze leaders chrétiens chinois

  | 

Quatorze leaders chrétiens du réseau d’évangélisation du Moyen-Orient qui appartient au mouvement des églises clandestines de Chine ont mystérieusement disparu de la province côtière du Zhejiang où ils habitaient.

Les 14 dirigeants d’églises chrétiens qui ont disparu le 13 janvier dernier, seraient détenus par des agents de la sécurité de l’État chinois dans un lieu secret, selon l’organisation ChinaAid qui dénonce les abus concernant les droits de l’homme et la liberté religieuse en Chine.

«Cette disparition massive et forcée de 14 dirigeants pacifiques d’église montre que le Parti communiste n’a aucun égard à l’état de droit et aux droits concernant la liberté religieuse de ses citoyens. Le gouvernement chinois devrait absolument être tenu pour responsable de cet incident et divulguer immédiatement le lieu où ils se trouvent à les familles et à leurs églises  » a déclaré Bob Fu, le président de ChinaAid.

Si le gouvernement chinois n’a pas encore révélé de quoi étaient accusés les 14 leaders, les autorités chinoises ont toujours persécuté les chrétiens sur la base de leur foi, leur refusant la liberté religieuse et les droits humains fondamentaux pourtant énoncés dans la Constitution chinoise et dans la Déclaration universelle des droits de l’homme dont la Chine est signataire.

Parmi les actes de persécution contre les chrétiens, on note l’arrestation et la détention arbitraire de croyants en Jésus-Christ et de leaders d’églises, des campagnes de démolition de croix et d’églises, comme la destruction récente de la méga-église Golden Lampstand Church, un mouvement d’installation de caméras de surveillance pour mieux contrôler les chrétiens, la mise en place de scanner à l’entrée des églises enregistrées, l’arrestation des avocats qui les défendent etc…

« ChinaAid exhorte les dirigeants internationaux à dénoncer ces abus flagrants contre la liberté religieuse et les droits de l’homme, et appelle la Chine à libérer immédiatement et inconditionnellement ces chrétiens innocents », a déclaré le groupe.

Sous prétexte de lutte contre le terrorisme, le gouvernement chinois a décidé d’amplifier le contrôle des églises, et particulièrement de lutter contre les églises de maison non enregistrées… vers lesquelles de plus en plus de chrétiens se tournent en raison de la pression constante vécue dans les communautés reconnues officiellement par l’État.

L’organisation Release International, dans son rapport sur les tendances de la persécution des chrétiens en 2018 jugeait particulièrement préoccupante la situation des chrétiens en Chine pour l’année 2018 en raison notamment d’une nouvelle loi sur les religions entrée en vigueur ce mois-ci.

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.