Chrétiens aux Etats-Unis

Journée nationale de prière aux Etats-Unis

  | 

Les chrétiens américains sont appelés à une journée nationale de prière ce samedi 3 février 2018. Cette journée décrétée par le président Donald Trump favorise l’unité des chrétiens aux Etats-Unis.

La journée nationale de prière qui se tient ce samedi aux Etats-Unis a pour thème l’unité. Ce thème est basé sur le verset d’Ephésiens 4: 3 dans lequel l’apôtre Paul souligne particulièrement l’exhortation à l’unité des chrétiens en lui accordant la première place.

Dans les chapitres précédents, Paul a démontré que le dessein de Dieu est de réunir tout sous la tête du Christ et tous ceux qui marchaient autrefois “selon le train de ce monde” ou qui vivaient selon les convoitises de la chair ont été sauvés en croyant en Jésus. La mort du Christ a rapproché les hommes en les réconciliant avec Dieu.

Le mystère révélé à Paul consiste en ceci : « Les païens sont cohéritiers, forment un même corps et participent à la même promesse (que les Juifs) en Jésus-Christ par l’Evangile » (Ephésiens 3:6). A cause de cela, Paul demande à Dieu que ses lecteurs connaissent la grandeur de l’héritage qu’il leur a accordé, qu’ils puissent comprendre avec tous les saints toutes les dimensions du plan ou de l’amour de Dieu (c’est-à-dire qu’ils n’aient pas un esprit étroit), et qu’ils connaissent l’amour du Christ (qui a aimé tous les hommes), en sorte qu’ils soient remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu (Ephésiens 3:14-21).

Après l’invitation générale à marcher d’une manière digne du Seigneur, la première exhortation précise concerne l’unité dans l’Eglise (Ephésiens 4:3-6). Les dons divers accordés par le Christ sont destinés à fortifier cette unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, solide assemblage de tout le corps.

Au cours de cette journée, les pasteurs vont sur le fait que l’unité de l’esprit est conservée lorsque chacun reconnaît les dons de l’autre, sachant que tous les charismes, si divers soient-ils, contribuent à la même tâche : l’édification du corps unique.

Les responsables d’églises vont aussi se pencher sur les obstacles à l’unité qui sont le manque d’humilité, de douceur, de patience, ainsi que différents péchés énumérés dans les chapitres 4 et 5 de l’épître aux Ephésiens comme le mensonge, la colère, la malhonnêteté, les paroles mauvaises , l’amertume, l’animosité, la méchanceté, le refus de pardonner, les paroles et conduite contraires à la bienséance, le dérèglement sexuel, la vie selon les normes des païens, la conduite irréfléchie, l’ivrognerie. Ces péchés mettent l’unité en péril, car ils créent entre les chrétiens d’une même Eglise des sentiments de gêne, de frustration, de rancune, de jugement, de rejet.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.