Science et religion

Un manuscrit contenant le livre biblique des Actes enfin décodé

  | 

Des chercheurs de l’université de l’Iowa sont parvenus à lire un manuscrit ancien gravement endommagé qui contiendrait non seulement le livre Biblique des Actes, mais également un autre texte. Ce dernier offrirait un éclairage intéressant sur la formation du livre des chrétiens.

Ce manuscrit, connu sous le nom de M 910 est arrivé à la Morgan Library de New York au début des années 1960. Jusqu’à présent, cependant, personne n’avait pu examiner ce document, non seulement très déformé mais également trop fragile et endommagé par le feu et par l’eau.

Grâce à l’utilisation du même procédé que celui utilisé pour décoder les manuscrits de la Mer Morte, W. Brent Seales, informaticien à l’Université du Kentucky, et Paul Dilley, chercheur en christianisme primitif à l’Université de l’Iowa, sont enfin en mesure de pouvoir décoder ce manuscrit.

Si les nouvelles images radiographiques du manuscrit sont encore en cours de traitement et d’examen, ce manuscrit recèlerait non seulement le livres des Actes, mais également un autre texte qui intéresse particulièrement les experts.

Melville House écrivait à ce propos :

«Il contient probablement aussi un autre texte, et c’est ce texte qui intéresse Dilley et d’autres érudits du christianisme primitif, car il pourrait fournir une nouvelle pour reconstituer le puzzle de la formation du Nouveau Testament.”

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.