Chrétiens d'Algérie

Un pasteur français interdit d’entrée en Algérie

  | 

Les chrétiens d’Algérie demandent la prière pour un pasteur français qui a résidé pendant plusieurs années dans ce pays qui vient de se voir refuser le visa d’entrée.

Le pasteur Louis Martinez, un chrétien âgé d’une soixantaine d’année est affilié à l’Église réformée française.

Il a vécu, ainsi que sa femme, à Oran pendant plusieurs années où il occupait un poste de directeur d’une école privée de langue française. Considéré dans la communauté locale avec son épouse, il entretenait aussi des liens étroits avec l’église locale, tout en ayant aucune responsabilité dans la direction de cette assemblée chrétienne.

Le 13 décembre 2017, au retour d’un voyage hors d’Algérie, il a été arrêté à l’aéroport d’Oran et les autorités lui ont interdit de retourner dans le pays a expliqué Middle East Concern. Invité à montrer sa carte de séjour récemment délivrée et valide pour dix ans, il a pourtant été informé qu’il devait quitter l’Algérie. Les autorités n’ont donné aucune raison pour son expulsion. Sa femme a pu régler ses affaires familiales en Algérie et a récemment quitté le pays.

Les dirigeants des églises algériennes notent que cette interdiction pour un ministre du culte était conforme à un schéma plus large de refus des visas pour ceux qui visitent des églises et d’une stratégie politique visant à limiter les capacités des églises à s’associer avec des partenaires extérieurs.

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.