Actualité chrétienne

Tchad : des chrétiens attaqués par une foule et une église détruite

  | 

Après avoir entendu des rumeurs selon lesquelles le secret d’un rituel d’initiation réservé aux hommes nommé Yondo au Tchad n’avait pas été gardé, une foule en colère a attaqué les chrétiens et détruit une église.

Elisha * est un jeune homme qui vit dans une région au sud du Tchad fortement influencée par les religions traditionnelles. Faisant parti d’une communauté chrétienne, il avait été averti par son pasteur, le pasteur Manoah *, qu’un rituel d’initiation nommé “Yondo” s’était tenu en août dernier.

Parce que ce rituel d’initiation, organisé tous les sept ans dans la ville natale d’Elisha, concerne tous les hommes et devait être tenu strictement secret, particulièrement vis à vis des femmes et des enfants et que la rumeur s’est répandue dans le village que le pasteur Manoah en avait parlé, les conséquences ont été très graves.

Une foule en colère a en effet pris d’assaut une réunion de prière privée, a ravagé la maison et a traîné deux des participants, Élisée et Daniel * dans la brousse. Là, les hommes ont été complètement déshabillés et battus. Ensuite, les assaillants s’en sont pris à la maison du pasteur Manoah, à l’église et à la maison d’un gardien de sécurité. Ils ont tué tous les animaux et ont détruit l’ensemble des installations.

Ils ont conduit Elisha, Daniel, et Manoah hors du village. Beaucoup d’autres chrétiens ont également fui, et jusqu’à aujourd’hui, tous ne sont pas revenus.

Les autorités locales n’ont jusqu’ici rien fait pour protéger les chrétiens. Un fonctionnaire a même nié l’existence d’une église et a exigé des excuses des chrétiens dans la communauté.

Open Doors a pu fournir du matériel de secours par l’intermédiaire de partenaires locaux et les encourager. Elisha a déclaré:

« Nous vous demandons de continuer à soutenir vos prières, parce que nous savons que ce n’est pas une lutte humaine. Même s’ils nous arrêtent et nous torturent, cela reste une bataille spirituelle, nous continuerons et aurons la victoire comme des enfants de Dieu «

Pasteur Manoah a ajouté :

“Nous remercions Dieu pour vous, pour les frères et sœurs dont nous ne connaissons pas les noms, que nous ne connaissons pas, mais Dieu les connait. Nous prions pour que Dieu vous protège, vous bénisse et garde votre foi et votre amour en vie. “

« Nous sommes très reconnaissants -. Non seulement pour les choses que vous nous avez apporté, mais surtout parce que vous combattez cette bataille spirituelle avec nous »

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.