Chrétiens d’Inde

Mort suspecte du pasteur Gideon Periyaswamy en Inde

  | 

Une semaine après qu’il ait déposé une plainte contre les extrémistes hindousLes, le pasteur Gideon Periyaswamy a été retrouvé mort à son domicile. Les chrétiens (membres et sympathisants) de l’Eglise Maknayeem implantée dans le village d’Adayachery, au sud de l’Inde, sont convaincus que ce prédicateur charismatique a été assassiné.

Décès de Gideon Periyaswamy, 43 ans, pasteur de l’église de Maknayeem dans le village d’Adayachery, dans l’état indien du sud du Tamil Nadu, en Inde.

Les membres de l’Eglise Maknayeem ont retrouvé le corps du pasteur Gideon Periyaswamy suspendu à une corde dans sa maison à côté de l’église, pouvant faire penser au suicide. Mais ses genoux étaient raides, un signe qui montre que c’est d’autres personnes qui l’avaient sûrement placé dans le noeud coulant après sa mort.

Converti de l’hindouisme il y a 25 ans, le pasteur Periyaswamy était célibataire et a servi comme pasteur à Adayachery pendant plus de 12 ans, a déclaré à Morning Star News son ami proche, le pasteur Azariah Reuben.

“Les hindous locaux n’étaient pas contents de la croissance du christianisme”, a déclaré le pasteur Reuben. “Ils avaient plusieurs fois essayé d’arrêter le ministère.”

Lors des réunions des pasteurs et à d’autres occasions, le pasteur Periyaswamy avait parlé des hostilités hindoues à ses services religieux et avait demandé la prière a encore ajouté le pasteur Reuben.

“Je n’ai aucun problème – si nécessaire, si le Seigneur le permet, je mourrais comme martyr pour le Christ, mais le ministère ne devrait pas s’arrêter.” avait dit le pasteur tué à son ami.

Un surintendant adjoint de la police identifié seulement comme Rajendiran a déclaré à Morning Star News qu’une semaine avant sa mort, le pasteur Periyaswamy avait porté plainte auprès de la police “sur certains villageois qui le troublaient”.

“Notre enquête était en cours, et maintenant nous l’avons trouvé mort”, a déclaré Rajendiran.

 

Insultes, harcèlement, destruction d’un hangar où se réunissait l’église, rien n’a été épargné au pasteur et aux chrétiens de l’église. Au cours des derniers mois, la persécution s’était intensifiée.

“Quand ils voient le pasteur, ils rient, gloussent et se font des blagues humiliantes”, a déclaré l’une des chrétiennes de son assemblée. “Ils cherchaient toujours quelque chose pour se battre. Mais le pasteur nous a dit : “Nous devrions être en paix avec nos voisins – ne leur donnons pas de raison de se battre”.

 

A l’origine de cet assassinat, figure la haine qui vouait la communauté de Vanniyar et d’autres castes supérieures d’Adayachery  à la caste inférieure du pasteur et de sa congrégation, a déclaré le pasteur Immanuel Prabhakaran, qui avait travaillé avec le pasteur  Gideon Periyaswamy.

“Nous venons d’une famille hindoue, et il a été le premier à se convertir au christianisme à l’âge de 18 ans”, a déclaré Shankar. “Il a hardiment professé sa foi. Je ne peux m’imaginer que mon cousin se soit suicidé. Il a été assassiné.” Il y a deux semaines, il avait invité tous les membres de la famille aux célébrations de l’anniversaire de l’église, a-t-il dit.

 

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.