Actualité chrétienne

Dieu répond à la prière fervente d’un chrétien en envoyant des Bibles

  | 

Des chrétiens se rendaient dans une école du Belize pour distribuer des Bibles et des livres chrétiens. L’évènement a cependant été annulé. Dieu les a alors conduit dans une autre école qu’ils n’avaient pas prévu de visiter… et ils y ont été la réponse à la prière d’un autre croyant.

“Il y a dans le cœur de l’homme beaucoup de projets, Mais c’est le dessein de l’Éternel qui s’accomplit.” Pr 19 v 21.

Tout était planifié, organisé, aussi lorsque les chrétiens se rendirent, en novembre, dans une école du Belize, un petit pays d’Amérique Centrale, pour distribuer des Bibles et des livres chrétiens, ils ne s’attendaient sûrement pas à se voir opposer un refus, pourtant, c’est ce qui arriva : l’évènement avait été tout bonnement annulé. Mais Dieu avait d’autres projets…

Plutôt que d’être frustré, l’un des croyants béliziens suggéra qu’ils s’arrêtent dans une autre école. Peut-être qu’ils pourraient distribuer les ressources bibliques là-bas.

Après avoir repris la route et conduit pendant une heure supplémentaire, ils sont arrivés dans une autre école et ont demandé s’ils pouvaient organiser un événement impromptu. Contrairement au premier établissement, cette école, qui n’avait pourtant pas été prévenu de leur arrivée, les a accueilli !

Dieu répondait, à travers ce groupe de chrétiens, à la prière d’un autre croyant en les y amenant.

Ce matin-là, en effet, le doyen de leur école pria pour que Dieu envoie des Bibles précisément ce jour-là parce que les enfants lui en avaient demandé la veille rapporte Jason Woolford, directeur exécutif de Mission Cry.

Et ainsi alors même qu’il priait, Dieu ordonna les pas des chrétiens qui quittaient la première école pour les conduire jusqu’à la deuxième, comme le dit sa Parole :

“Les pas de l’homme [qu’il a béni] sont conduits par l’Éternel, et il prend plaisir à ses voies.” (Ps 37 v 23)

Dieu a agi pour amener Mission Cry dans un endroit où des enfants avaient faim de la Parole de Dieu. Les petits, qui avaient demandé des Bibles la veille, avaient leurs propres copies en main, grâce aux prières d’un homme qui croyait ardemment en la Parole de Dieu.

Woolford a ajouté :

«Non seulement Dieu a fait cela, mais tout comme il est écrit dans sa Parole, il fait beaucoup et beaucoup plus que ce que nous pensons ou demandons. Il a touché un groupe entier de 27 personnes. Michael Maher a fait le culte, j’ai prêché, mon fils a partagé son témoignage, et ensuite tous ces enfants ont eu des Bibles et des livres chrétiens parce que cet homme, ce matin là, avait décidé qu’il ne se s’attendrait à rien d’autre que le mouvement de Dieu. “

Le doyen de cette école a compris qui il était. Il a compris qu’avec le Dieu vivant en lui, il pouvait prier et s’attendre à ce que Dieu fasse quelque chose de glorieux.

En plus d’histoire comme l’école de Belize, 2017 a été une année record pour Mission Cry. L’équipe a envoyé pour environ 13 millions de dollars de bibles et de livres chrétiens usagés à 24 pays différents à travers le monde. Et cette année, ils cherchent à faire encore plus.

Woolford a souligné que dans le livre d’Esaïe il était écrit que la Parole de Dieu ne revient pas à vide. Dieu est actif et accomplit ses objectifs. En sachant que Dieu entend les prières de Son peuple, Woolford et son équipe se fixent un objectif encore plus ambitieux pour 2018 où ils veulent envoyer encore plus de Bibles et de livres chrétiens que l’an dernier.

L’équipe a déjà envoyé deux conteneurs maritimes en Inde et au Ghana avec environ 70 000 Bibles et livres chrétiens emballés à l’intérieur.

Mission Cry cherche les prières du peuple de Dieu pendant qu’ils continuent à envoyer des ressources chrétiennes autour du monde.

Woolford demande spécifiquement des prières pour envoyer un conteneur en direction de l’Inde. Il explique :

«Nous avons été poussés par le Seigneur à prier intensément pour un container en direction de l’Inde pour que nous n’ayons aucun problème à le faire sortir de l’autre côté. C’est difficile aujourd’hui de faire entrer et sortir des choses en Inde et qu’elles y restent. Le gouvernement met ces organisations chrétiennes et leurs containers sur liste noire afin empêcher que des choses comme la Parole de Dieu ne rentrent dans ce pays. “

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.