Chrétiens de Chine

Des avocats chinois accusés d’avoir défendu illégalement des chrétiens

  | 

Des avocats ayant pris la défense de 40 chrétiens dans la province du Yunnan en Chine viennent d’être accusés par le gouvernement d’avoir travaillé illégalement. Leurs qualifications seront examinées prochainement par les autorité de cette région a daclaré China Aid qui rapporte ces faits.

Sur les 200 personnes arrêtées à travers le Yunnan pour leur implication supposée dans le groupe “Three Grades of Servants”, une organisation religieuse chrétienne qualifiée de dangereuse par le Parti communiste chinois, 40 chrétiens sont toujours encore poursuivis pénalement.

Récemment, des responsables locaux ont accusé les avocats d’avoir défendu illégalement des chrétiens, même si 10 chrétiens de Chuxiong, Dali et Xishuangbanna n’ont toujours pas été jugés et que chaque Chinois a droit à un avocat. De plus, 13 chrétiens tentés de Lincang n’ont pas encore entendu leur verdict.

L’un des avocats, Xiao Yunyang, a déclaré que lui et ses collègues avaient l’intention de continuer à défendre leurs clients et qu’ils élaboraient dans l’urgence une stratégie pour pouvoir défendre les chrétiens incriminés.

L’avocat Li Guisheng a déclaré que les chrétiens Ju Dianying, Liang Qin, Hong Yan, Zi Huimei, Yang Shunxiang et Zhang Shaocai représentaient le mieux les personnes arrêtées.

Les autorités les accusent d’être des leaders de culte, qui se rassemblent secrètement dans différentes régions du Yunnan, font un travail missionnaire en recrutant de nouveaux membres, propagent des rumeurs d’apocalypse, reconstruisent les bâtiments de ce mouvement, organisent des rassemblements secrets et encouragent l’établissement de nouveaux chefs religieux.

Tous les accusés soutiennent qu’ils ne croient qu’en Jésus, et Ju Dianying a déclaré qu’elle avait seulement fait du bon travail selon les principes bibliques et prêché comment les humains pouvaient être sauvés, ne faisant jamais de mal à personne.

D’autres accusés, Liu Wei, Li Yunxiu, Hu Yuxin, Li Chunyu, Li Wanhong, Yao Jiaping et Zhong Yonggui ont été accusés d ‘”avoir utilisé des organisations religieuses malfaisantes pour miner l’application de la loi”. Initialement prévu pour le 26 octobre, leur séance au tribunal a déjà été reportée deux fois.

La répression a commencé le 21 octobre 2016, à la suite de la constitution, le 15 mars 2016, d’une force d’enquête spéciale.

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.