Chrétiens du Chili

Abus sexuels : le pape demande pardon aux Chrétiens du Chili

  | 

En tournée en Amérique latine, le pape François a demandé pardon aux Chrétiens du Chili pour des abus sexuels commis par des prêtres pédophiles.

Le pape François est arrivé mardi au Chili, où l’Eglise catholique est secouée par des scandales de pédophilie impliquant plusieurs prêtres, dont celui qui concerne Fernando Karadima.

Lors de son premier discours devant les autorités politiques et civiles à Santiago, le pape François a fait savoir qu’il ne saurait rester silancieux face au “mal irréparable” fait à des enfants par des ministres pédophiles. Il a exprimé sa “douleur” et sa “honte” pour les victimes d’abus sexuels survenus au sein de l’Église catholique chilienne.

Les chrétiens du Chilie ne font plus confiance au pape François qui n’a jamais pris les décisions attendues par les victimes d’abus sexuels. Ils lui reprochent notamment d’avoir nommé l’évêque Juan Barros à la tête du diocèse d’Osorno en janvier 2015 alors que ce dernier a couvert un vieux prêtre pédophile.

Formé à Lee University, Aloys Evina est pasteur de l'Eglise de Dieu en France, membre de la Fédération Protestante de France (FPF) et de la Church of God (Cleveland, Tennessee). Il est exerce son ministère pastoral à La Rochelle, dans le Sud-Ouest de la France.