Actualité chrétienne

Le Bureau d’un shérif contraint d’effacer les articles chrétiens de sa page Facebook

  | 

Randy Seal, un shérif de Louisiane, a été contraint par l’une des plus importantes organisations juridiques athées des États-Unis de supprimer toutes les publications chrétiennes de la page Facebook de son Bureau.

Après avoir reçu une plainte Freedom From Religion Foundation (FFRF) du Wisconsin, le Bureau du shérif de la paroisse de Washington a supprimé toutes les publications chrétiennes de sa page Facebook, a rapporté Christian Post.

Andrew Seidel, l’avocat du personnel de la FFRF qui préconise une stricte séparation de l’Église et de l’État avait envoyé, en juin dernier, une lettre au shérif Randy Seal se plaignant de la manière dont Randy Seal citait les écritures dans ses déclarations officielles et comment la page publique de son Bureau faisait la promotion du christianisme.

La FFRF est connue pour envoyer des lettres aux districts scolaires et aux administrations locales avertissant qu’ils pourraient être poursuivis si le christianisme ou le judaïsme sont perçus comme étant défendus par ses administrateurs, ses professeurs ou les fonctionnaires municipaux.

Selon la lettre transmise au shérif, c’est un résident local inquiet qui a contacté la FFRF à ce sujet. La lettre détaille un certain nombre de cas dans lesquels Seal ou son bureau ont partagé l’écriture ou promu le christianisme à travers les médias sociaux.

La FFRF a également été contrariée du fait que le shérif Seal ait organisé un événement de prière en septembre 2015 et utilisé la page Facebook du bureau sa promotion avec un post qui citait le Psaumes 145 v 18, Philippiens 4 v 6 et 2 Chroniques 7 v 14.

Selon l’avocat de l’organisation athée, de tels messages constituent une promotion du christianisme par rapport à d’autres religions et non-religions et sont, de fait, considérés comme une violation du premier amendement de la Constitution des États-Unis.

La lettre affirme que de telles actions montrent aux citoyens non chrétiens de la paroisse qu’ils ne sont pas des membres privilégiés de la communauté politique.

“La Cour Suprême a reconnu depuis longtemps que le Premier Amendement” exige la neutralité gouvernementale entre la religion et la religion, et entre la religion et la non-religion “, a écrit Seidel selon le Christian Post.

La FFRF a appelé récemment le bureau du shérif afin que soient supprimés tous les messages religieux de leurs pages de médias sociaux et a exigé  de mettre fin aux pratiques de promotion de la foi. Jeudi, la FFRF a annoncé que le bureau du shérif avait finalement réagit suite à l’envoi de cette lettre.

“Le bureau du shérif de la paroisse de Washington a lu le message de la FFRF clairement”, a rapporté la FFRF dans un communiqué de presse. “Le conseiller juridique du département a récemment informé la FFRF que les versets bibliques et les messages hautement religieux ont été supprimés de la page Facebook officielle.”

Bien que la FFRF affirme avoir mis fin à la «sermon des médias sociaux officiels» du «Sceau» et à «arrêter cette inconstante inconstitutionnalité», il faut noter que Seal a posté un long message de Noël sur Facebook le 22 décembre… mais sans citer les Ecritures

«C’est une occasion non seulement de donner et de recevoir des cadeaux, mais aussi de réfléchir profondément à la signification de Noël. nos familles et notre nation », pouvait-on lire dans le message.

Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.