X

Les chrétiens d’Iran s’interrogent sur l’avenir de l’Église dans leur pays

Alors que les manifestations en Iran prennent de plus en plus d’ampleur et de taille et ont déjà fait au moins 20 victimes, les chrétiens du pays demandent la prière et s’interrogent l’avenir du christianisme dans cette région du monde.

Peter Smith * (nom changé pour des raisons de sécurité) a pu parler du déroulement des derniers évènements qui secouent le pays avec certains chrétiens occupant des places stratégiques en Iran rapporte Mission Network News.

Alors qu’il n’ y avait qu’un petit groupe de manifestants il y a encore peu de temps, les manifestations ont désormais pris de l’ampleur et de la taille au point d’attirer l’attention internationale :

«Il y a environ [sept] jours en Iran, ce qui a commencé comme une émeute liée à l’augmentation du prix des œufs – le prix des œufs a augmenté de 40% – et les gens ont dit, ‘Hey, c’est trop !’ s’est depuis transformé en une révolte politique. Et ce qui a commencé dans la ville de Mashhad, qui est la ville sainte chiite sur la côte près de l’Afghanistan, s’est maintenant étendu à plus de 100 villes différentes en Iran.”

Selon les propos de Peter Smith rapporté par Mission Network News, entre 16 et 25 personnes auraient été tuées au cours des six premiers jours, et des centaines et des centaines ont été arrêtées.

 

D’une façon ou d’une autre, les gens dans la rue appellent au changement, à la fois en termes de leadership et d’utilisation de l’argent du pays. Selon Peter Smith, cette semaine devrait être cruciale, car soit les manifestations vont continuer et la situation s’aggraver, soit ce mouvement sera totalement réprimé – Les deux à trois jours qui viennent sont critiques quant à la suite…

Mais que pensent les chrétiens en Iran par rapport à ces manifestations ? Alors que l’église en Iran est celle qui croit le plus rapidement au monde, les chrétiens, tout autant que leurs voisins non chrétiens, tout autant préoccupés de la situation du pays à l’heure actuelle.

En parlant avec les dirigeants de l’Église, Peter Smith a pu saisir ce que les chrétiens pensaient et comment ils vivaient face à ces protestations. En tout premier lieu, ils demandent la prière pour avoir la sagesse de savoir s’ils doivent sortir eux-aussi dans la rue et exercer leur ministère auprès de ceux qui sont impliqués dans les protestations. En deuxième lieu, ils s’interrogent sur l’avenir du christianisme en Iran et essayent de comprendre, si comme nation, l’Iran favorisera ou non la liberté de religion ? Pourront-ils demain se rencontrer ouvertement dans les parcs ou dans les bâtiments publics sans craindre d’être arrêté ?

La période de Noël, une période très difficile pour les chrétiens en Iran, s’achève. Cette année encore, des chrétiens ont été arrêtés et tous les chrétiens sont préoccupés de l’avenir des églises dans ce pays :

“Au cours des dernières années , le gouvernement iranien a utilisé la période de Noël comme une plate-forme pour arrêter de grands groupes de chrétiens qui se réunissaient pour les vacances de Noël. Et encore cette année, il l’a fait dans plusieurs grandes villes. Le mouvement des églises de maison à l’intérieur de l’Iran est très préoccupé non seulement par la révolution qui pourrait avoir lieu, mais aussi comment cela va affecter leurs églises dans leur avenir. “

Isabelle Goepp :Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.