X

Des chrétiens contraints de se réunir dans la rue arrosés de boue

Depuis la fin de l’année dernière, les membres de l’église chrétienne de Yanji en Chine se rencontrent dans la rue ou dans leurs maisons privées parce que les fonctionnaires du gouvernement leur ont interdit d’entrer dans leur immeuble.

ChinaAid, qui rapporte ces faits, est une organisation qui dénonce les abus subis par les chrétiens en Chine afin d’être solidaire avec les chrétiens persécutés, de promouvoir la liberté religieuse et les droits de l’homme.

Plus tôt cette année, explique ChinaAid, l’église chrétienne de Yanji a commencé à se réunir à l’extérieur lorsque les fonctionnaires du gouvernement leur ont interdit d’entrer dans leur immeuble. À plusieurs reprises, des personnes engagées par les autorités ont lancé des pétards sur les chrétiens et les ont arrosé de boue.

En décembre 2016, l’église avait en effet reçu un avis du Bureau des affaires religieuses du district d’Echeng interdisant la conduite du culte, des activités religieuses et des programmes missionnaires. Selon les autorités, les chrétiens de l’église de Yanji n’avait pas eu la permission du gouvernement pour se réunir.

Un an plus tard, la situation s’est encore davantage détériorée. Probablement en raison de la pression du gouvernement, le propriétaire refuse de renouveler le bail de location qui a expiré.

Isabelle Goepp :Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.