X

Des chrétiens violemment attaqués par une foule dans une église copte

Vendredi 22 décembre, une foule composée de centaines de musulmans a pris d’assaut l’église copte al-Amir Tadros dans la banlieue du Caire en Égypte. Détruisant ce qu’elle contenait, les assaillants ont également agressés les chrétiens rassemblés pour adorer Dieu ensemble, quelques jours avant la fête de Noël copte le 6 janvier prochain.

Des centaines d’assaillants musulmans ont fait irruption, ce vendredi 22 décembre, dans une église située à Atfih dans la banlieue du Caire en Égypte où ils se sont acharnés à détruire ce qu’elle contenait tout en agressant les chrétiens présents sur les lieux.

Selon l’arcevêché d’Atfih à laquelle cette église est rattachée, les assaillants sont arrivés sur les lieu en appelant à démolir le bâtiment tout en criant des “slogans hostiles”.

Selon le communiqué de l’archevêché, les forces de sécurité sont arrivées rapidement sur les lieux et ont dispersés la foule qui faisait le reproche à l’église d’exercer sans avoir une licence pour le faire. Suite à cette agression, des blessés ont été transportés d’urgence à l’hôpital.

L’église al-Amir Tadros, n’a pas pu obtenir de licence depuis quinze ans en raison de certains obstacles administratifs. Pour expliquer ces blocages, on évoque notamment la peur de l’administration des protestations de conservateurs musulmans.

Pourtant, a précisé l’archevêché d’Atfih, des démarches ont été entreprises pour légaliser le statut de l’église al-Amir Tadros depuis que c’est autorisé par la promulgation d’une loi pour la construction et la restauration des églises en 2016.

Dans ce pays majoritairement musulman, cette loi peine à être appliquée notamment en raison du manque de règles claires pour sa mise en place effective sur le terrain.

Face à ce flou, il n’est pas rare de voir des violences sectaires éclater, principalement dans les communautés rurales du sud.

Isabelle Goepp :Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.