Actualité chrétienne

Des chrétiens rassemblés pour prier pour les Émirats arabes unis

Actualité chrétienne
  • Déc 10
  • 0

Des chrétiens de différentes Églises se sont rassemblés hier au théâtre National d’Abou Dabi pour “prier pour les Émirats arabes unis”.

Des évêques, des prêtres des églises catholiques, anglicanes, orthodoxes et des pasteurs protestants et évangéliques, ainsi que des centaines d’habitants se sont réunis hier à l’approche de Noël au Théâtre National d’Abou Dhabi pour s’unir dans la prière :

“C’est notre propre façon de célébrer la 46ème Journée nationale des Émirats arabes unis – par la prière”, a déclaré le responsable de l’église évangélique d’Abou Dabi, le pasteur Joseph Faragalla.

“Nous croyons que c’est par la grâce de Dieu que nous jouissons de la paix dans ce pays”, a-t-il déclaré. “Dieu a donné de la sagesse à ses dirigeants, qui agissent pour le bien-être de son peuple et de la nation. En tant que chrétiens, nous voulons les soutenir par nos prières. “

Des représentants de l’Autorité générale des affaires islamiques et des dotations ainsi que du Département judiciaire d’Abou Dabi étaient également présents à la cérémonie qui s’est tenue sous le patronage de Cheikh Nahayan bin Mubarak, le ministre de la Tolérance.

“Nulle part dans le monde la tolérance n’existe au point d’avoir nommé un ministre de la tolérance”, a déclaré le psychiatre, conférencier et philosophe le Dr Maher Samuel. “Je pense que nous devrions tous être reconnaissants.”

Il a également demandé que ces remerciements deviennent une habitude et soient incluses dans les prières de chacun.

Un ambassadeur de chaque église a lu une prière d’une ligne pour le pays et son leadership après qu’un cantique spirituel  ait été interprété par la chorale Better Life.

Plus tôt ce mois-ci, le système judiciaire d’Abou Dabi a signé un accord qui confère pour la première fois aux Églises l’autorité de négocier, d’exécuter des mariages, de s’occuper des divorces et des questions de garde. Les prêtres seront désormais disponibles dans les palais de justice et les non-musulmans en quête de divorce n’auront plus à passer par la médiation régie par la charia.

Le père Timothy Heaney, aumônier principal de l’Église anglicane de Dubaï, a déclaré:

“Nous ferons tout ce que nous pouvons pour aider la cohésion des différentes nationalités ici, n’importe quoi pour encourager les gens à soutenir les dirigeants de ce pays dans leur désir de créer une société véritablement tolérante et favorable à toutes ses races et croyances.”

A propos de l’auteur

Aimez le Journal Chrétien !