X

Un prisonnier chrétien iranien fait face à de nouvelles accusations

Ebrahim Firoozi, un chrétien d’origine musulmane emprisonné en Iran pour sa foi fait face à de nouvelles accusations pour avoir participé à une manifestation pacifique à la prison de Rajaee Shahr en août 2017.

Fin octobre 2017, le tribunal révolutionnaire de la prison d’Evin à Téhéran a accusé le chrétien Ebrahim Firoozi, ainsi que Saïd Shirzad et Amir Ghaziani, deux militants politiques, de «perturber l’ordre» et d ‘«insulter le chef suprême et d’autres responsables» au sein de la prison où ils sont détenus.

Selon l’organisation “Center for humanrights in Iran” qui a reçu les confidences d’un parent proche de l’un des prisonniers, le chrétien et les militants politiques ont été accusés d’avoir crié des slogans et d’avoir participé à des manifestations pacifiques pour protester contre le traitement qui leur était réservé en prison.

Le 30 juillet 2017, en effet, 50 prisonniers politiques et prisonniers d’opinion ont été transférés sans préavis et leurs effets personnels ont été confisqués, raison du mécontentement des prisonniers :

“C’est le personnel de la prison qui a détruit ou confisqué les biens des prisonniers pendant le transfert”, a ajouté la source. “C’est pourquoi les prisonniers ont protesté.”

“Ils ont tous rejeté les accusations et déclaré que les responsables de la prison essayaient de les contenir afin d’éviter que d’ autres prisonniers n’osent élever la voix en signe de protestation”, a déclaré la source, qui a requis l’anonymat pour des raisons de sécurité.

Dans les 100 jours qui ont suivi le transfert, 20 prisonniers ont entamé une grève de la faim pour réclamer la restitution de leurs effets personnels, y compris de la nourriture et des médicaments, et pour protester contre les caméras de sécurité supplémentaires.

La source a ajouté qu’un certain nombre d’autres prisonniers protestataires pourraient également faire face à des accusations similaires.

Isabelle Goepp :Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.