Chrétiens

#MeToo: Les chrétiennes Beth Moore et Kay Warren victimes d’agression sexuelle

Chrétiens
  • Déc 05
  • 0

Kay Warren, épouse du pasteur Rick Warren, et l’Evangéliste Beth Moore font partie des nombreuses chrétiennes victimes d’agression sexuelle (attouchements, baisers forcés…) à avoir associé leurs noms au hashtag #MeToo

De nombreuses femmes chrétiennes sont victimes de violences sexuelles de tous types, allant de l’interpellation salace au harcèlement, aux attouchements ou au viol.

Le hashtag #MeToo lancé par l’actrice américaine Alyssa Milano en octobre 2017 après la publication des enquêtes accusant le producteur américain Harvey Weinstein d’agressions sexuelles a permis à ces victimes chrétiennes de sortir de l’ombre pour partager des témoignages de violences sexuelles et sexistes dans différents milieux.

Les victimes évoquent des faits survenus à l’école, au travail, dans le cadre familial ou à l’église.

Kay Warren, épouse du pasteur Rick Warren et co-fondatrice de l’Eglise de Saddleback à Lake Forest en Californie, dit avoir été abusée sexuellement par un pédophile dans son enfance. “Un pédophile m’a violée quand j’étais petite, il a fallu des décennies pour guérir”, déclare-t-elle.

Beth Moore, célèbre télévangéliste et fondatrice de Living Proof Ministries à Houston au Texas, a déjà subi plusieurs agressions sexuelles. Elle encourage les femmes à dénoncer les violences sexuelles dont elles sont victimes.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.