Chrétiens d'Iran

Abdol-Ali Pourmand, un chrétien iranien, a été libéré sous caution

Chrétiens d'Iran
  • Déc 05
  • 0

Abdol-Ali Pourmand, un chrétien iranien d’origine musulmane qui avait été arrêté dans le Sud-Ouest de l’Iran a été temporairement libéré sous caution, tout comme Mohammad Ali Torabi trois jours plus tôt.

Le 25 novembre dernier, Abdol-Ali Pourmand a été temporairement libéré grâce à l’acquittement d’une caution très lourde de 60 000 dollars.

M. Pourmand, également connu sous le nom d’Elias parmi ses frères chrétiens, a servi dans l’église Payam-e Aramesh (Message of Peace) à Dezful. Les autorités de sécurité iraniennes l’ont arrêté le 19 octobre 2017 et l’ont immédiatement transféré à Ahwaz, la capitale de la province du Khuzestan, pour y être interrogé.

Trois jours avant la libération provisoire de M. Pourmand, un autre prisonnier chrétien, Mohammad Ali Torabi, avait également été libéré en payant une caution.

Pendant leur séjour en prison, les deux hommes ont été forcés de signer des feuilles vierges de “confession”. une nouvelle stratégie utilisée par le gouvernement iranien pour fabriquer des preuves contre les citoyens chrétiens.

Après avoir passé un mois en prison, M. Pourmand a pu s’entretenir téléphoniquement avec sa famille. Au cours de cette conversation, il leur a fait savoir qu’il était constamment transféré entre différents quartiers de la prison. Il a également affirmé qu’une fois les gardiens de prison ont essayé de le forcer à participer à la prière islamique et il a refusé.

Afin de légitimer leur répression contre les chrétiens, les autorités iraniennes fabriquent souvent de toute pièce des preuves politiques contre les croyants en Jésus comme celle consistant à les accuser de la mise en place, à travers les mouvements d’églises de maison, d’actions contre la sécurité nationale.

En 2012, le régime islamique d’Iran a adopté une loi qui rend criminel la conversion au christianisme de citoyens nés dans une famille musulmane. La fréquentation des églises officielles pour les convertis chrétiens iraniens est donc plus dangereuse, raison pour laquelle les nouveaux convertis se rassemblent plutôt dans leur propre maison pour le culte et l’étude de la Bible.

Le gouvernement islamique qui désapprouve de tels rassemblements lutte contre les mouvements d’église en agissant contre les chrétiens de différentes manières. De nombreux chrétiens convertis d’origine islamique ont ainsi été arrêtés depuis 1979, date de l’établissement de la République islamique en Iran.

Alors que la situation se détériore pour les chrétiens d’Iran, de nombreuses personnes arrêtées se voient imposer des peines de plus en plus lourdes chaque année, comme le montre l’arrestation d’Abdol-Ali Pourmand ou de Mohammad Ali Torabi ou encore la caution faramineuse à laquelle ils doivent faire face pour être libéré.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.