Chrétiens du Nigeria

Deux chrétiennes enlevées témoignent de la fidélité de Dieu

Chrétiens du Nigeria
  • Déc 03
  • 0

Deux chrétiennes du Nigeria racontent comment, au milieu des souffrances et des épreuves qu’elles ont traversées récemment, Dieu a été fidèle en préservant et leurs vies et leur foi.

Le 15 août dernier, deux chrétiens, un père et son fils ont été tués dans le petit village isolé de Tuku, à Tudun Wada, dans l’État de Kano au Nigeria. Le même jour, trois femmes et un bébé ont été enlevés puis finalement libérés 40 jours plus tard en payant une rançon.

Récemment, Open Doors, une organisation qui soutient les chrétiens persécutés à travers le monde, a visité ce village reculé, qui comprend seulement quelques maisons et deux églises. C’est à cette occasion que plusieurs femmes ont pu s’exprimer sur la douloureuse expérience qu’elles avaient vécu et la façon dont Dieu les avait protégé.

Sofia *, l’aînée des femmes qui a été enlevée, a raconté à Open Doors la manière dont c’était arrivé :

“Mon mari était allé à une réunion chez le pasteur. Vers huit heures, j’ai entendu un bruit à l’extérieur, et quand je suis sortie pour voir ce qui se passait, j’ai vu un groupe de Peuls sur mon terrain. J’ai fermé la porte rapidement et j’ai pensé : c’est terminé pour nous. “

Les hommes ont alors fait irruption devant sa porte, lui ont demandé de prendre une couverture et de les suivre et ont transmis un numéro de téléphone aux enfants pour que leur père les appelle et négocie pour la libération.

“Ensuite, j’ai rencontré le reste de la bande avec les deux autres femmes et le bébé. Nous avons marché pendant deux jours dans la forêt, sans nourriture ni eau, sans savoir où ils nous emmenaient » rapporte Sofia à Open Doors.

Après des nombreux jours de négociation, les familles des trois femmes enlevées se sont solidarisées pour arriver à rassembler la forte somme d’argent demandé par les kidnappeurs. Le 24 août, les femmes ont finalement été libérées.

Yaha * (20 ans), qui a été enlevée avec son bébé de huit mois, est toujours traumatisée. Elle dit que Soeur Sofia l’a toujours encouragé les jeunes femmes à s’accrocher à Dieu.

“Cette expérience a renforcé ma foi, car Dieu était fidèle à ses promesses. Bien que j’ai souffert de la faim pendant plus d’une semaine, j’avais encore du lait pour allaiter ma petite fille. Même endormie dans la forêt, avec de nombreuses piqûres d’insectes, mon bébé et moi avons survécu et nous allons bien. Je remercie Dieu de nous avoir gardé, et même si nous avons vendu tout ce que nous devions payer pour la rançon, je crois que le Seigneur nous ouvrira une porte », dit la jeune mère.

Les deux chrétiennes expriment leur gratitude aux chrétiens du monde entier qui ont prié pour elles.

“Dieu a vraiment entendu vos prières. Maintenant nous sommes libres et à la maison avec notre famille. Merci beaucoup “, dit Sofia.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.