X

Ouverture d’une école chrétienne à Bassora en septembre 2018

Les chrétiens de la ville de Bassora, en Irak, auraient été poussés à l’isolement parce que la majorité musulmane n’a pas réussi à les protéger contre les extrémistes ces dernières années. Pourtant, les choses avancent !  Un institut éducatif chrétien devrait ainsi ouvrir ses portes d’ici la rentrée 2018.

Au cours de la célébration de la fête d’Arbaeen le 9 novembre dernier, les chrétiens de Bassora ont pris part aux festivités pour montrer leur coexistence avec la majorité. S’ils affichaient à l’extérieur, cependant, une certaine interaction sociale, au plus profond d’eux-mêmes, les relations des chrétiens de la ville ont été gâchées par leur peur et leur méfiance vis à vis de la population à majorité musulmane.

Si par le passé, Bassora avait été un exemple remarquable de coexistence culturelle et religieuse,  la ville irakienne a perdu sa diversité en raison des menaces existantes pesant sur les minorités non musulmanes. Depuis 2003, 90% des chrétiens ont quitté la ville, et ceux qui sont restés ont été obligés de se distancer dans le but de maintenir leur religion et leur culture. Les conséquences de l’oppression des chrétiens par les extrémistes sont encore très présentes.

Les choses se mettent pourtant place. Selon Asia News, un institut éducatif chrétien devrait ouvrir ses portes à Bassora pour la première fois depuis 1970. Le ministère de l’Éducation aurait ainsi autorisé l’église locale à ouvrir une école primaire chrétienne en septembre 2018 dans le cadre de ses efforts pour encourager l’espoir, créer des emplois et renforcer les liens avec les musulmans.

La nouvelle école de Bassora emploiera des enseignants chrétiens, musulmans et mandéens. Il sera construit dans la paroisse de Notre-Dame de l’Annonciation à Tuwaisah.

Catégories Chrétiens d'Irak
Isabelle Goepp :Diplômée d'un master II de psychologie de l'éducation, Isabelle a travaillé pendant une vingtaine d'année dans le domaine médico-social. Désireuse d'approfondir sa connaissance de la Parole de Dieu, elle s'est formée pendant un an à l'Institut Biblique Européen.