Chrétiens persécutés

Malgré la persécution, l’Église grandit dans l’État du Chhattisgarh

Chrétiens persécutés
  • Nov 17
  • 0

Malgré des pressions constantes et une forte persécution, l’église continue à s’accroître dans l’État du Chhattisgarh, une région située au centre de l’Inde.

“Malgré un harcèlement intense et la persécution contre les chrétiens, de nouvelles personnes ont été ajoutées à l’église” a déclaré récemment, au cours d’une interview accordée à International Christian Concern (ICC), Pagnu Marckham, un responsable du village de Nachandi.

Deux stratégies sont principalement utilisées par les extrémistes hindous pour décourager les chrétiens : les agressions physiques mais également l’exclusion sociale qui les empêchent de participer  à la vie du village. Ces persécutions ont fortement augmentées en 2014 lorsque le BJP est arrivé au pouvoir et que la résolution de bannir toutes les religions sauf l’hindouisme a été adoptée dans 50 villages de l’État du Chhattisgarh a expliqué ICC.

En raison de plus d’une année de persécution constante et de menaces, 8 familles de Nachandi ont abandonné la foi chrétienne sont retournées à l’hindouisme. L’année dernière, au cours d’une rencontre dans le village, tous les habitants se sont ligués contre les chrétiens et une loi consistant à bannir toutes les personnes non hindous a été adoptée. Il a aussi été décidé que les villageois qui violeraient cette résolution seraient punis en étant exclus socialement.

Malgré la persécution et les conséquences subies à cause de leur foi, 8 familles ont pourtant décidé de continuer à suivre Jésus.

Pagnu Marckham a déclaré à ce propos à International Christian Concern :

“L’intensité de la persécution n’a cessé d’augmenter depuis un an et demi. Malgré l’exclusion sociale et le harcèlement continue, de nouvelles personnes suivent Jésus. Cela rend les extrémistes hindous encore plus furieux.”

A titre d’exemple, l’histoire que raconte Santhu Netam, un chrétien né de nouveau de Nachanti à ICC est édifiante :

“J’étais alcoolique et ma femme souffrait de maladies inhabituelles dont aucun médecin n’avait pu établir le diagnostic. Presque tous les jours, je rendais visite à un sorcier. J’ai dépensé beaucoup d’argent pour ses médicaments et rien n’a fonctionné. Enfin, j’ai emmené ma femme à l’église. Les croyants ont prié pour elle et elle a été délivrée de possession démoniaque qui était la cause de sa maladie”.

Après cette délivrance, Santhu Netam et son épouse sont devenus chrétiens et sont restés fidèles à leur foi malgré les menaces et les persécutions.

Le mois dernier, une foule de 70 extrémistes a tenté de démolir la maison de Santhu Netam, car selon eux, les prières qu’il faisait dans sa maison avait mis en colère les dieux du Temple hindou jouxtant leur habitation. Ils ont battu Santhu et d’autres chrétiens mais le bâtiment n’a pas pu être détruit.

En juillet  dernier, un nouveau couple a accepté Jésus. Il a été jeté dehors de sa propre maison mais les chrétiens ont pourvu à ses besoins.

“La persistance et l’engagement des chrétiens environnés de défis m’encouragent à être fort dans la foi.” a déclaré Jugnu Netam, le jeune chrétien né de nouveau à ICC. Je suis prêt à faire face à la persécution pour suivre le Seigneur”.

Pour les chrétiens de Nachandi, l’engagement de leur foi au cœur même de la persécution constitue un témoignage fort pour leurs voisins. Au lieu de les éloigner du christianisme, la persécution qu’ils vivent est l’occasion de montrer ce que s’est d’être un vrai disciple du Christ.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.