Chrétiens

Slimane Bouhafs, un chrétien algérien, pourrait être bientôt libéré

Chrétiens
  • Juil 15
  • 0

Emprisonné l’année dernière pour “insulte à l’islam et offense au prophète”, Slimane Bouhafs, un ancien policier musulman converti au christianisme vient d’obtenir une réhabilitation partielle. Sa peine de prison a en effet été réduite de 16 mois par le président algérien Abdelaziz Bouteflika, à l’occasion du 55e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie.

Condamné dans un premier temps à 5 ans de prison, la Cours d’appel algérienne avait réduit la peine de Slimane Bouhafs à trois ans de prison ferme en août 2016. Condamné pour “atteinte à l’islam” sur la base de publications diffusées sur Facebook, cet ancien policier musulman converti au christianisme vient de voir sa peine réduite à 16 mois.

Grâce à cette réhabilitation partielle et au pardon prononcés par le président algérien à l’occasion du 55e anniversaire de l’indépendance de l’Algérie, Slimane Bouhafs pourrait donc être prochainement libéré.

Cette annonce a été faite cette semaine par la famille de Slimane Bouhafs qui a été informée du pardon par le ministère public.

Selon l’entourage de ce chrétien, c’est sa bonne conduite pendant son incarcération qui a contribué à son pardon. Sa famille, soutenue par l’Algérie et les groupes internationaux des droits de l’homme, n’a jamais cessé de protester contre le verdict.

Toujours selon la famille, la santé de Slimane Bouhafs s’est considérablement détériorée depuis son arrestation. Il souffre de rhumatisme inflammatoire, ce qui nécessite un régime spécial qui est impossible de garantir en prison. Il a également fait face à l’agression de codétenus en raison de la lfoi.

A propos de l’auteur

Aimez le Journal Chrétien !