Chrétiens d'Orient

Un pasteur partage l’amour de Dieu aux Jordaniens au risque de sa vie

Chrétiens d'Orient
  • Mai 08
  • 0

Dans les zones rurales de la Jordanie, partager la Bonne Nouvelle du salut en Jésus-Christ est une entreprise risquée. Pourtant, rien n’arrête le pasteur Rashad qui témoigne inlassablement de l’amour de Dieu pour les musulmans qu’il rencontre. Retour sur l’histoire de ce jeune serviteur de Dieu qui a quitté sa zone de confort au risque de sa vie pour le salut des âmes.

Tout a commencé il y a près de dix ans avec une simple prière, celle d’un jeune pasteur évangélique nommé Rashad :

“Seigneur, j’ai à cœur le salut des musulmans. Apportes les moi”.

Ainsi débute l’histoire de ce jeune serviteur de Dieu habitant l’une des plus grandes villes de Jordanie que rapporte Open Doors USA, une organisation qui travaille au côté des chrétiens persécutés.

A ce cri du cœur, Dieu a répondu presque immédiatement. Dans un délai de deux jours, un musulman qui avait commencé à suivre Christ a frappé à la porte de Rashad et lui a demandé de venir avec lui pour servir et prier pour son ami musulman. Après cette rencontre, l’homme a donné sa vie à Christ et un nouveau ministère est né.

Peu de temps après,  pourtant, Dieu a montré à Rashad qu’il l’appelait à faire exactement le contraire de ce qu’il avait demandé dans sa prière. Il a entendu une voix dans sa tête lui demandant :

” Pourquoi veux-tu que les musulmans viennent chez toi, dans ton église ? Pourquoi ne pas aller chez eux ? ‘”

Après avoir entendu cette voix,  le Pasteur Rashad a réorienté son ministère de manière différente. Il voyage aujourd’hui du nord au sud du pays pour visiter les villages et les communautés éloignées, partageant l’amour du Christ partout où il va. La plupart de ces endroits sont étrangers à l’évangile. Moins de trois pour cent de la population de la Jordanie est chrétienne, et la plupart des croyants habitent et louent le Seigneur dans les grandes villes. De nombreuses zones rurales du pays sont par contre complètement coupées de l’Évangile.

Le pasteur Rashad est l’un des rares chrétiens dans ces endroits rapporte encore Open Doors.

«Dans l’un des villages que j’ai visité, lorsqu’ils ont appris que j’étais chrétien, les enfants m’ont demandé si j’étais Américain ou Anglais. Ils ne comprenaient pas pourquoi je parlais arabe si couramment, “partage-t-il. “Ils pensaient honnêtement qu’il n’y avait pas de chrétiens jordaniens”.

Même dans les régions où vivent de nombreux chrétiens, la plupart des églises ne sont pas ouvertes aux croyants d’origine musulmane. Afin de ne pas avoir des ennuis, le prosélytisme étant strictement interdit dans la loi islamique, beaucoup de croyants jordaniens choisissent de ne pas avoir de contact avec les convertis musulmans.

La peur est omniprésente, même dans un royaume modéré comme la Jordanie, car la conversion de l’islam au christianisme est officiellement illégale. Et plus encore, les familles et les clans musulmans peuvent réagir violemment lorsque l’un des “leur” commence à suivre le Christ.

Atteindre les musulmans n’est donc pas sans danger. Pourtant, le pasteur Rashad partage partout l’Évangile. Un jour, il a notamment visité certaines familles dans un village éloigné et à parlé de l’amour du Christ pour eux en disant :

” Je ne veux pas que vous changiez votre religion. Je veux que vous tombiez amoureux de Jésus pour tomber amoureux de Dieu.”

Il n’a pas eu de nouvelles de leur part pendant longtemps, mais deux ans plus tard, une dame l’a appelé et l’a invité à visiter sa maison.

Elle a alors proposé de partager un repas ensemble et a déclaré au pasteur Rashad que sa dernière visite avait rendu la communauté très nerveuse, que l’imam avait appelé toutes les familles dans le village et les avait prévenu de ne pas accepter Jésus. Dans le cas où ils le feraient, le responsable musulman les a prévenu, ils seraient expulsé de la communauté, ils seraient battus et pourraient même être tués.

Et pourtant, Rashad continue d’être témoin parmi ces personnes.

“Il y a une énorme soif. Partout où nous allons, les gens demandent des Bibles. ” a-t-il affirmé.

Grâce au ministère du Pasteur Rashad et d’autres personnes dans toute la Jordanie, il existe des chrétiens isolés d’origine musulmane qui adorent le Christ, souvent en secret. Certains d’entre eux assistent à des réunions d’église de maison que Rashad organise. Cela peut être dangereux car il est difficile de garder les activités cachées aux voisins d’une société aussi fermée.

“Oui, il y a danger. Mais nous croyons que Dieu nous protégera si nous le lui demandons, pas dans le fait de rester tranquillement en toute sécurité”, a-t-il déclaré courageusement.

Même si un musulman fondamentaliste agissant comme un chrétien semble avoir infiltré son église pendant un certain temps pour espionner ses activités, le pasteur Rashad ne s’arrêtera pas. Il a formé une équipe d’anciens musulmans qui suivent le Christ qui l’aident dans ses activités.

“Je les encourage à sortir, à aller dans les maisons des gens et à diffuser activement la lumière de Dieu là-bas, et à ne pas attendre à l’église  que certaines personnes en demande se présentent.”

C’est la raison pour laquelle le pasteur Rashad refuse d’organiser d’autres activités religieuses en dehors des services hebdomadaires :

“Le danger d’organiser les groupes de femmes, des groupes d’étude biblique et des chorales est qu’il donne aux gens l’idée que le corps du Christ peut se rencontrer entre quatre murs aussi souvent qu’il le veut. Christ nous appelle à sortir dans le monde pour proclamer l’Évangile. Oui, cela peut être en dehors des zones de confort des gens, mais je crois que c’est ce que Dieu nous demande aujourd’hui. “

 

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.