Actualité chrétienne

Un chef tribal revient à la vie et témoigne de la véracité de l’Évangile

Actualité chrétienne
  • Mai 01
  • 0

A Malaita, dans les terres intérieures des Îles Salomon, plusieurs membres du groupe tribal très violent Kwaio vont se tourner vers Jésus-Christ grâce à leur chef devenu chrétien. Juste avant mourir, Dieu va en effet le ressusciter pour confirmer le message de l’Évangile partagé par les missionnaires.

L’intérieur de Malaita dans les chaînes de montagne des Îles Salomon a une longue histoire d’opposition aux missionnaires et aux autres étrangers allant parfois même jusqu’à une résistance violente par le groupe tribal Kwaio.

En 1927, 13 membres des autorités gouvernementales du Royaume-Uni ont été massacrés par les Kwaio alors qu’ils tentaient d’enquêter sur la zone à des fins fiscales. Le gouvernement britannique a répondu en envoyant un navire de guerre pour capturer cette partie de l’île, ce qui a entraîné la mort de 200 Kwaio.

Plus tard, plusieurs prêtres catholiques ont été tués par le groupe. En 1965, un missionnaire protestant de Nouvelle-Zélande fut martyrisé alors qu’il tentait d’évangéliser le Kwaio. Dix ans plus tard, un missionnaire médical et son fils ont également été tués.

Mais Dieu avait un plan pour atteindre les Kwaio en utilisant des missionnaires de Fidji en 1990, comme l’a raconté le livre convaincant “Look What God Doing” de Dick Eastman, le président de Every Home for Christ (EHC).

Il semble que l’attention de plusieurs évangélistes fidjiens affiliés à l’EHC qui faisaient partie d’une campagne pour rejoindre les 106 îles Fidji a été attirée par la chaîne des Îles Salomon, à 1600 kilomètres de là.

Ils ont atteint l’île de Malaita et ont passé du temps à évangéliser les zones côtières. Une soirée, alors que leur équipe était assise autour d’un feu de camp, un membre de l’équipe a attiré l’attention sur l’intérieur accidenté de l’île et a demandé : “Y a-t-il des personnes qui n’ont pas encore entendu parlé de Jésus ?”

“Oui”, répondirent-ils. “C’est l’une des zones les plus difficiles de toutes les îles à évangéliser en raison du terrain accidenté et de l’hostilité de ses habitants”.

Une discussion s’engagea au sein de l’équipe alors qu’ils en entendaient davantage sur l’histoire de ce groupe de personnes. Certains furent intimidés et insistèrent sur la prudence. Le cannibalisme avait été pratiqué jusqu’à la fin du siècle dernier ; Qui pouvait être sûr qu’il avait cessé ?

L’équipe tomba finalement d’accord de prier et de jeûner pendant sept jours avant d’envoyer une équipe pour atteindre les Kwaios.

Avec l’aide de deux sorciers qui sont devenus des croyants, une liste de 87 différents esprits malins qui dominaient dans la région ont été identifiés. Ils ont alors confronté chaque entité démoniaque avec une prière de combat ciblée sur la période de sept jours, selon le livre d’Eastman.

Le huitième jour, Jack et Japta ont rejoint 10 autres ouvriers chrétiens lors d’un voyage d’une journée dans l’intérieur accidenté de l’île.

Vers cinq heures de l’après-midi, Jack et Japta ont atteint un village où il y avait une grande assemblée, indiquant que quelque chose d’inhabituel pourrait survenir. Les deux hommes ont été rapidement entourés de plusieurs grands guerriers, voulant savoir d’où ils venaient et pourquoi ils étaient venus.

“Jack a expliqué aussi rapidement qu’il le pouvait dans la langue Kwaio qu’ils apportaient les bonnes nouvelles de Kwaio”, a déclaré Eastman. “Mais les courageux gardiens les ont amenés à être interrogés par cinq prêtres ou anciens de village. Ce sont des aînés qui s’étaient rassemblés en prévision de la mort imminente de leur chef.”

“Les étrangers sont arrivés à un moment sacré et pourraient enfreindre les coutumes du Kwaio – un tabou qui pourrait conduire à des conséquences désastreuses”.

Comme les chrétiens ont été interrogés, ils ne pouvaient pas oublier que certains des grands guerriers qui se tenaient près d’eux avaient des machettes de 60 cm et des arcs portés avec des flèches enduites de poison.

“Pourquoi êtes-vous là ?” demanda l’un des anciens.

“Nous sommes venus pour partager la Bonne Nouvelle”, ont-ils répété une fois de plus, et ils ont décrit le seul Dieu véritable qui a tout créé dans les cieux et sur terre – y compris le Kwaio. “Notre Dieu éternel a envoyé son Fils unique pour être comme nous, un homme, et pour sacrifier sa vie volontairement en notre faveur”.

Les anciens ont dit qu’ils n’avaient jamais entendu un message comme celui-ci et ont compris le concept de sacrifice de sang. Après quelques instants de discussion animée, l’un d’eux a déclaré : «Nous ne pouvons rien croire à ce que vous dites, à moins que notre chef ne croit.”

Jack et Japta ont demandé la permission de voir le chef, sachant qu’il était habituel dans de nombreux villages de demander l’approbation du chef. Une fois son accord obtenu, cela ouvrirait des opportunités pour que leur message soit entendu.

Les anciens ont refusé parce que leur chef, Haribo, était en train de mourir. Le voir était hors de question.

Alors l’un des chrétiens a eu une idée :

“Quand Jésus-Christ est venu comme le Fils de Dieu, Il est venu non seulement pour délivrer les hommes de leurs péchés, mais aussi pour soigner les malades. Dieu est tout à fait capable de guérir votre chef. »

En réponse, les anciens ont commencé à discuter entre eux.

Jack et Japta ont passé la nuit dans une cabane, mais à sept heures du matin, les aînés sont revenus avec des nouvelles étonnantes. Ils ont obtenu la permission de prier pour le chef Haribo !

Quand ils entrèrent dans la cabane du chef, ils pouvaient voir qu’il était très vieux et faible, luttant pour respirer, près de la mort.

“Jack a partagé rapidement avec lui le plan de salut de Dieu, expliquant que Jésus était le seul chemin pour la vie éternelle”, a déclaré Eastman.

Le chef a eu une réponse incroyable :  “J’ai attendu toute ma vie pour entendre cette histoire”, a-t-il déclaré. “J’ai toujours senti qu’il y avait un message sacré comme celui-ci. Mais personne ne vient jamais nous apporter de tels mots. Comment puis-je recevoir ce Jésus dans ma vie ? “

Jack et Japta ont mené le chef Haribo dans la prière de repentance. Quelques instants plus tard, une paix profonde a transformé la physionomie du chef. Mais deux heures plus tard, le chef était mort. Pour le reste de la journée, son corps était prêt pour un enterrement Kwaio traditionnel. Pendant ce temps, Jack et Japta quittaient le village et se rendirent à la côte. Mais, pendant que le crépuscule descendait sur le village, quelque chose de choquant arriva. Le chef Haribo s’est assis et a commencé à parler !

“Laissez les anciens se rassembler”, a-t-il dit à ses auditeurs étonnés, “et laissez quelqu’un aller chercher les garçons qui sont venus plus tôt pour me parler de Jésus.” Lorsqu’ils se sont réunis, le chef a rapporté une histoire incroyable disant avoir vu le paradis. «Un être habillé en blanc glorieuse l’avait amené à une grande distance du plus bel endroit qu’il n’avait jamais vu», a déclaré Eastman.

Une personne appelée Jésus-Christ, le fils de Dieu dont les jeunes gens lui avait parlé, était adoré par une énorme foule de personnes. L’être glorieux lui a expliqué que cet endroit magnifique était l’endroit où les gens qui croyaient en Jésus allaient toute l’éternité pour l’adorer. Donc, tout ce que les garçons ont dit était vrai. La paix était venue dans sa vie, a déclaré Haribo, et il n’avait plus de douleur, et il n’avait pas vu de souffrance parmi les gens qui adoraient Jésus.

Le chef Haribo a également donné le nom de plusieurs prophètes de l’Ancien-Testament qu il a rencontré au ciel. Puis l’être en blanc lui a montré un autre endroit – un lieu de grand tourment où vont les gens qui rejettent le message de Jésus.

L’être en blanc a dit au chef qu’il devait revenir pour un court laps de temps pour dire aux anciens du village que le message sur Jésus était vrai.

“Ce Jésus est le seul moyen d’expérimenter la vie éternelle”, a-t-il déclaré.

Lorsque le chef a appris que Jack et Japta étaient partis, il a ordonné aux coureurs de les suivre et de les ramener afin qu’ils puissent prêcher au reste du village. Les filles Kwaio ont lu le Nouveau Testament. Lorsque Jack et Japta sont revenus, ils ont été étonnés par ce qui s’était passé. Ils ont encore présenté le message du salut, mais cette fois-ci à tout le village.

Toute personne, y compris la famille immédiate du chef Haribo de 21 membres, ont reçu le Christ comme leur Sauveur. Et bientôt plus de 300 villageois dans toute la région (dans 10 villages voisins) avaient cédé leur vie au Christ. Haribo est resté vivant toute la nuit et le lendemain matin. Puis il a quitté paisiblement la terre et est allé pour toujours avec Jésus. En 2012, plus de 8 000 Kwaios sont devenus des disciples de Jésus, dont 1 000 dans les régions les plus reculées.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.