Actualité chrétienne

Dieu répond à la prière persévérante d’un couple chrétien

Actualité chrétienne
  • Fév 21
  • 0

Lauren Walker, une chrétienne du Texas, a connu l’épreuve douloureuse de ne pas avoir d’enfant et de tout avoir essayer pour tomber enceinte. Après des nombreuses années de prières, Dieu a répondu à sa prière et celle de son mari Garyt. Elle est enceinte de 13 semaines et attend des jumeaux.

Face à la souffrance de ne pas pouvoir enfanter, lorsque Dieu ne semble pas répondre immédiatement aux prières pour concevoir, l’attente peut parfois paraître interminable… il peut même devenir assez frustrant de ne pas obtenir de réponse.

Cette frustration, Lauren et Garyt Walker l’ont connu. Pendant presque deux ans, Lauren a lutté pour concevoir, est passé par plusieurs traitements contre l’infertilité, a presque tout essayer pour tomber enceinte, mais sans succès, comme elle en témoigne elle-même :

« Nous avons prié pendant 953 jours … utilisé 452 aiguilles, versé des milliers de larmes, eu une chirurgie correctrice. Nous avons fait quatre tentative par clomid / letrozole, 2 fois une FIV, 3 transferts qui ont échoué…”

Finalement, le Dieu de l’impossible a répondu à la prière du couple. Lauren est maintenant enceinte de 13 semaines et attend des jumeaux. Lauren rend grâce à Dieu, sur sa page facebook, du chemin douloureux par lequel elle est passée :

« Ils disent que Dieu vous donne seulement autant que vous pouvez supporter.(…) Aussi douloureux que ces quelques années aient été, je suis honorée qu’Il ait choisi ce chemin pour moi. Il m’a montré le pouvoir de la foi, le réconfort de la prière, et une force que je n’aurais jamais trouvée seule. En plus de tout cela, il nous a bénis non pas par un miracle, mais par DEUX. “

Pour annoncer cette bonne nouvelle, Lauren a partagé sa joie d’être tombé enceinte de la manière la plus créative qui soit sur Facebook. Elle a en effet pris en photo  452 aiguilles chirurgicales entourant  deux bodys de bébé sur lesquels étaient écrit : ” cela en valait la peine ” et ” attends, attends, et attends encore “.

Au moment de voir la première échographie, Lauren explique les émotions qui l’ont submergé :

” Quand j’ai vu cette première échographie et que j’ai tenu ma photo, je me souviens avoir pleuré, tremblé en les regardant. Je disais tout à nouveau “Maman vous aime, maman vous aime tant, tous les deux.” Je pouvais à peine prononcer une parole. Dieu m’a choisi pour être leur mère en Son temps. Il m’a choisi pour être la femme de Garyt. J’avais l’impression au fond de moi d’avoir comme gagné à la loterie de la vie. Je porterais pourtant toujours des cicatrices de bataille sur mon coeur qui me rappelleront toujours ce qu’il a fallu pour obtenir ces deux précieuses bénédictions. Mais je le referai 2000 fois encore, encore et encore. “

Lauren et son mari, Garyt Walker avaient d’abord tenté d’avoir un bébé en 2014. Après quelques mois, ils ont réalisé que les choses étaient en fait plus difficiles que prévu. Le couple Walker a alors décidé de tenter une fécondation in vitro, un processus de fécondation où les ovules de la femme sont extraits, un échantillon de sperme récupéré, puis l’ovule et le sperme sont combinés de manière artificielle en laboratoire avant que l’embryon ne soit transféré dans l’utérus de la femme.

Grâce à la FIV, Lauren est tombée enceinte, mais elle a eu une fausse-couche. Elle explique alors s’être sentie déprimée et pleine de confusion et d’amertume :

« Je pensais que nous n’allions jamais pouvoir avoir d’ enfants. J’étais dans une horrible situation de dépression, de confusion, de colère et d’amertume. »

Le couple décide alors de faire une pause avant de recommencer une autre cycle de traitement pour une FIV. Quand ils sont allés une nouvelle fois faire les contrôles de routine, Dieu a finalement béni Lauren et Garit en comblant le désir de leurs coeurs : ils attendaient des jumeaux.

Lauren a déclaré que les jumeaux, déjà nommé Duke et Diana, doivent naître au mois d’août. Elle espère que ses luttes passées inspireront toute personne qui en a besoin et que son histoire de réussite incitera les couples à ne jamais renoncer à leurs rêves d’avoir un bébé.

” Pour tous ceux qui luttent, notre histoire peut donner du réconfort et de l’espoir. Ils disent: «Quand vous demandez à Dieu quelque chose, il dit « oui » et vous le donne. Ou bien il dit : ” ok ” et vous fait attendre. Ou Il dit ” non “, vous fait attendre plus longtemps et vous donne quelque choses de meilleur. “

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.