Chrétiens d’Afghanistan

Les chrétiens afghans sont soumis à une persécution extrême

Chrétiens d’Afghanistan
  • Fév 05
  • 0

La situation de l’église en Afghanistan est de plus en plus compliquée, contraignant ses membres à se réunir clandestinement et à vivre leur foi en secret. Ces dernières années, beaucoup d’anciens musulmans convertis ont été tués la découverte de leur adhésion au christianisme.

Depuis de nombreux siècles, les chrétiens afghans sont privés de liberté et de paix à cause de leur foi. Aujourd’hui, ils expérimentent une persécution extrême. Faisant partie de la minorité, les croyants vivent une pression très sévère résultant non seulement d’attaques quasi-permanentes par des groupes extrémistes islamiques, mais aussi exercée par les familles, les amis, la communauté et les chefs religieux locaux.

Les réunions chrétiennes se font ainsi dans le plus grand secret, particulièrement les réunions de chrétiens d’origine musulmane qui sont soumis à l’oppression de l’environnement proche. Parce qu’ils ont renié leur ancienne foi, beaucoup de musulmans nés de nouveau ont été tués après la découverte de leur conversion. D’autres ont été envoyés dans des cliniques psychiatriques car il est considéré que nulle personne qui est saine d’esprit ne peu choisir de quitter l’islam.

Enfin, et ceci arrive régulièrement, les convertis perdent généralement leurs droits à la propriété et leurs biens, les laissant totalement démunis.

Même sur le simple soupçon de conversion, un Afghan peut tout perdre. Cette tactique est très efficace pour engendrer la peur dans les familles qui réagissent dès lors d’autant plus durement dès qu’elles aperçoivent une moindre preuve d’intérêt pour le christianisme.

La situation de l’église est devenue si compliquée dans ce pays que les chrétiens sont pratiquement forcés de vivre leur foi de façon souterraine. La conversion des musulmans n’est pas tolérée par les autorités de l’État.

Pour les musulmans afghans, ceux qui quittent l’islam sont considérés comme des malades mentaux. Avoir des Bibles et des livres sur la foi est impossible pour les chrétiens qui ont trouvé d’autres façon d’entendre la Parole de Dieu, notamment grâce à internet et aux télévisions satellites. Mais ceci se fait dans le secret absolu.

Grâce à des programmes de radio et de télévision d’autres pays, la foi de l’Église afghane progresse.  Certains chrétiens restent, au péril de leur vie, et d’autres, face à la pression vis à vis de leur foi,  et à un conflit qui est loin d’être terminé (11 000 civiles Afghans ont été tués ou blessés en 2015) fuient l’Afghanistan.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.