Église Protestante Unie de France

L’Eglise Protestante de France bénit les mariages homosexuels

Église Protestante Unie de France
  • Mai 18
  • 2

Le Synode national de l’Eglise protestante unie de France (EPUdF), qui s’est réuni à Sète (Hérault), du 14 mai au 17 mai 2015 au centre du Lazaret, a adopté la possibilité d’offrir une bénédiction religieuse aux couples homosexuels, prétextant que le mariage n’est pas un sacrement pour les protestants.

Au terme d’un processus de réflexion et de débat mené depuis 18 mois, l’Église protestante unie de France (EPUdF), née en 2012 de la fusion de l’Église réformée de France et l’Église Évangélique luthérienne de France, a adopté dimanche la possibilité de bénir les mariages homosexuels. Sur la centaine de délégués de l’Eglise protestante unie de France ayant pris part au vote, 94 se sont prononcés en faveur de la bénédiction religieuse des couples homosexuels, et 3 ont voté contre.

Au cœur d’une décision polémique de quatre pages, le Synode national de l’Eglise protestante unie de France a notamment adopté le paragraphe suivant : « Le Synode est soucieux à la fois de permettre que les couples de même sexe se sentent accueillis tels qu’ils sont et de respecter les points de vue divers qui traversent l’Église protestante unie. Il ouvre la possibilité, pour celles et ceux qui y voient une juste façon de témoigner de l’Évangile, de pratiquer une bénédiction liturgique des couples mariés de même sexe qui veulent placer leur alliance devant Dieu. ».

Ce vote donne la possibilité aux 500 pasteurs de l’Eglise Protestante de France de bénir des couples homosexuels, sans pour autant y contraindre ceux des pasteurs protestants qui sont opposés à un tel geste. “Une telle bénédiction est bien une possibilité ouverte. Elle n’est ni un droit, ni une obligation. En particulier elle ne s’impose à aucune paroisse, à aucun pasteur”. Il faut dire que ce sujet est loin de faire consensus au sein de l’Eglise protestante unie.Lire la Bible

A propos de l’auteur

Commentaires

  1. BROUSSEAU

    BROUSSEAU

    BONJOUR A VOUS,

    C’est un pied de nez a la DOCTRINE CATHOLIQUE ROMAINE, qu’est-ce que l’homme est de mauvaise FOI, ce n’est même pas là une histoire d’ethique oû d’appartenance à telle Religion mais
    de trouver un bouc-émissaire pour les choux gras de ces personnes justement intolérantes au Pardon et a la reconnaissance d’un ËTRE SUPRËME qui a bien laisser des Commandements “CLAIRS” et d’autant plus aux CHRETIENS CATHOLIQUES .

    MES SALUTATIONS

    BROUSSEAU.B

  2. Pâquerette

    Pâquerette

    Il y a longtemps déjà que cet article a été publié. Il a créé en mon âme une telle horreur que j’ai préféré attendre avant de le commenter.

    Hier, en Saxe, Luther affichait sur la porte de l’église de Wittenberg 95 thèses où il dénonçait les scandales de l’Église de son temps, aujourd’hui, les 94 lui infligent un camouflet cinglant…

    Si je comprends, approuve et recommande le respect des personnes homosexuelles, approuver, encourager et bénir leur péché est à mes yeux trahir mon Maître.

    La Parole écrite du Dieu de l’Univers (La Bible) est sans ambiguïté concernant les pratiques sexuelles entre personnes de même sexe. Dieu les a en horreur. Laisser croire que le Dieu trois fois saint peut bénir l’union de personnes qui Lui désobéissent est criminel. Comment osons-nous manquer éhontément de respect envers Son autorité suprême pour plaire aux hommes ? En choisissant cette option, les 94 ont pris la terrible responsabilité de s’élever au-dessus de la pensée de D.ieu, ce qui pourrait bien ne pas être sans conséquences spirituelles.
    Nous devons dire la vérité aux hommes, même si elle n’est ni agréable à entendre, ni populaire. Dire la vérité comme si notre interlocuteur allait mourir dans les minutes qui viennent !
    Dieu est parfait. Il habite dans la sainteté et les Cieux des cieux ne peuvent contenir Sa gloire ! Il n’est donc ni un pote, ni un roitelet ou un fumeur de havanes cacochyme sur son petit nuage de chantilly !
    Notre Père céleste est on ne peut plus respectable et digne du plus grand honneur.
    Voilà que ceux-mêmes qui devraient maintenir hautes les valeurs et le standard chrétiens baissent les bras et considèrent l’homosexualité comme un mal irrépressible avec lequel il faut bien composer !
    Non, l’homosexualité n’était pas dans le projet du Créateur.
    Non, l’homosexualité n’est pas une fatalité. Elle est un péché que Dieu peut et veut pardonner. Il a envoyé Son propre fils, Son Unique pour rendre ce pardon possible. Ne pas le dire haut et fort est injuste. Manquerions-nous de courage et de moyens pour prier pour ceux qui vivent dans ce travers et souhaitent en être libérés, quand aucune entité spirituelle enténébrée ne se tient debout devant la puissance et l’autorité du sacrifice de l’Agneau !
    Nous n’avons pas le droit de laisser croire que D.ieu tolère le péché quel qu’il soit. Il y a une telle joie à dire à une âme que le D.ieu des ciels n’est pas un bourreau, qu’Il est juste et pourvoit à tous nos besoins, y compris celui d’être pardonné de nos fautes si nous nous repentons.
    Il me semble que ce devrait être notre réaction face à un homosexuel. Avoir une infinie compassion et l’aider à guérir de sa voie ténébreuse.
    Oui, je suis de ceux qui croient que Jésus n’a pas changé, qu’Il ne changera jamais : qu’Il sauve, fait renaître, guérit et change des vies encore en 2015 ! C’est l’assurance que je voudrais de tout cœur laisser à ceux qui me liront. Quel que soit le problème (homosexualité ou autre) le Dieu d’Israël est de très loin plus grand que lui.
    Non ! nous ne capitulerons pas devant Baal, jamais !

    Toute ma reconnaissance s’envole vers les 3 qui ont refusé cette option. Gloire à Dieu pour leur décision loyale.
    Merci d’avoir lu ce commentaire jusqu’ici.
    Dieu vous a déjà béni(e) en Christ ! (Éphésiens 1 : 3)

Les commentaires sont clos

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.