Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017 (Vidéo)

Chrétiens
  • Jan 11
  • 0

Plus de 215 millions de chrétiens sont persécutés dans le monde en raison de leur foi. Chaque année, l’organisation Porte Ouvertes publie l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens pour attirer l’attention sur les 50 pays où les chrétiens sont le plus persécutés. Dans la vidéo ci-dessus, vous découvrirez les cinq pays où la persécution des chrétiens est la plus sévère.

Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017 / Crédit photo : Portes Ouvertes

La persécution des chrétiens continue à augmenter dans le monde. D’après les résultats de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens que vient de publier l’ONG chrétienne Portes Ouvertes, les pays d’Asie sont parmi ceux qui connaissent la plus forte augmentation du taux de persécutions antichrétiennes.

La Corée du Nord est pour la seizième année consécutive le pays où les chrétiens sont le plus persécutés au monde. La persécution des chrétiens nord-coréens est le fait du pouvoir totalitaire qui exerce un contrôle absolu sur l’ensemble de la société. Dans ce contexte, les chrétiens doivent garder leur foi secrète pour éviter d’être arrêtés par la police et envoyés dans des camps de travaux forcés, où ils risquent leur vie. Plus de 50 000 chrétiens seraient emprisonnés dans des camps de travaux forcés en Corée du Nord, selon les chiffres de Portes Ouvertes.

Cette année, la Somalie occupe la deuxième place de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens. Dans ce pays, la persécution des chrétiens est surtout le fait de l’extrémisme islamique. Le groupe terroriste islamiste Al-Shabaab s’est donnée pour mission de débarrasser la Somalie de tous les chrétiens ou de toute présence chrétienne. La Constitution proclamant que l’islam est religion d’État et que la charia est la source de toutes les lois, la communauté chrétienne est contrainte à la clandestinité. Aucune église ou lieu de culte chrétien n’a pignon sur rue en Somalie.

L’Afghanistan arrive en troisième position du classement de Portes Ouvertes. Dans ce pays d’Asie centrale où il est illégal de professer une autre foi que l’islam, les personnes qui se convertissent au Christianisme sont considérées comme des traîtres. Dans ce contexte, les chrétiens subissent une très forte pression pour qu’ils renient leur foi. Les chrétiens afghans identifiés comme tels subissent un interrogatoire musclé de la part des autorités, des terroristes de l’État Islamique ou des Talibans. Il n’existe aucune église officielle en Afghanistan.

Le Pakistan est le quatrième pays de l’Index Mondial de Persécution des Chrétiens 2017. Les lois anti-blasphème ont favorisé la persécution des chrétiens dans ce pays très islamisé. Les foules s’en prennent systématiquement aux chrétiens accusés de blasphème. Les chrétiens du Pakistan sont obligés d’exercer les métiers les plus ingrats de la société. De nombreux chrétiens se voient refuser des soins médicaux en raison de leur foi chrétienne. Au moins 700 chrétiennes sont enlevées chaque année au Pakistan et forcées à se marier à des musulmans.

Le Soudan, qui est dirigé par un régime islamiste, totalitaire et hostile aux chrétiens, occupe la cinquième place de ce classement. Quitter l’islam pour le christianisme est puni de la peine de mort. La politique du gouvernement à l’égard des chrétiens des Monts Nuba prévoit de “les tuer, les assiéger et les affamer pour qu’ils se rendent ».

La Syrie arrive en sixième position du classement. Le conflit syrien et les exactions de l’Etat islamique envers les minorités religieuses ont provoqué la fuite de la majorité des chrétiens dans plusieurs parties du pays. La majorité des églises ont été endommagées ou détruites par des islamistes qui ambitionnent d’effacer toute trace de christianisme au Moyen-Orient.

En Irak, l’extrémisme islamique contitue la principale source de persécution contre la minorité chrétienne. Les faits violents ont diminué cette année parce que les chrétiens ont massivement fui les zones irakiennes contrôlées par les terroristes de l’État islamique. Les efforts entrepris par l’armée irakienne et ses alliés pour reconquérir la ville de Mossoul font renaître l’espoir pour les chrétiens d’Irak réfugiés au Kurdistan.

En Iran, la persécution des chrétiens s’est nettement aggravée depuis 2005. Les chrétiens d’origine musulmane qui fréquentent des églises de maison subissent de fortes pressions de la part de la société, de leur famille et des autorités afin qu’ils reviennent à l’islam. Ils sont régulièrement arrêtés, interrogés, emprisonnés ou torturés.

Au Yémen, les groupes terroristes tels que Al-Qaïda et l’Etat Islamique profitent du vide du pouvoir dans ce pays en guerre pour obtenir le contrôle du territoire et imposer la charia. Les chrétiens d’arrière-plan musulman sont obligés de pratiquer leur foi dans la plus grande discrétion pour des raisons de sécurité. tous les chrétiens étrangers ont quitté le pays.

L’Érythrée est dirigé d’une main de fer par Isaias Afewerki. Ce pays, qui soutient la propagation de l’extrémisme islamique dans la Corne de l’Afrique, occupe la dixième place du classement de l’Index Mondial de Persécution des chrétiens. Dans ce pays, les chrétiens sont considérés comme une menace pour l’État. La majorité des chrétiens ont fui le pays. Les chrétiens les plus actifs sont arrêtés, torturés et emprisonnés dans des conditions atroces.

La Libye est devenue le pays d’Afrique du Nord le plus dangereux pour les chrétiens. Les groupes terroristes ont profité de l’anarchie qui règne dans le pays depuis la chute de Mouammar Kadhafi pour imposer leurs règles. La charia (loi islamique) qui est en vigueur dans le pays exige que tous les citoyens libyens soient considérés comme musulmans sunnites. Dans ce contexte, les musulmans qui se convertissent au christianisme sont persécutés. La plupart des chrétiens présents en Libye sont des étrangers expatriés.

Au Nigeria, les chrétiens sont victimes des attaques meurtrières du groupe terroriste islamique Boko Haram et des bergers peuls qui ont tué des milliers de chrétiens et détruit des centaines d’églises ces dernières années.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.