Nigeria : 160 chrétiens meurent suite à l’effondrement d’un toit

Chrétiens du Nigeria Vidéos
  • Déc 11
  • 0

Près de 160 chrétiens qui participaient à une cérémonie dédiée à l’ordination d’un évêque ont été tués quand le toit de l’église Reigners Bible Ministry dans le sud du Nigeria s’est effondré sur eux.

Des centaines de personnes se trouvaient à l’intérieur de l’église située dans la ville méridionale d’Uyo dans l’état d’Akwa Ibom samedi pour assister à un service pour l’ordination d’un évêque lorsque le toit s’est subitement effondré du bâtiment.

Si les premiers bilans faisaient état de 60 morts, les chiffres ont augmenté au fur et à mesure de l’opération de secours. Dès le milieu de la journée dimanche, ce sont les corps de 160 victimes qui ont été trouvés sous l’amoncellement de débris et de poutres métalliques sur le lieu du drame.

Selon le directeur de l’hôpital universitaire de Uyo, Etete Peters, les morgues sont saturées et le nombre final de morts pourrait encore augmenter.

Udom Emmanuel, le gouverneur de l’état d’Akwa Ibom qui était présent au service a tweeté qu’il “partageait l’agonie du moment”. Dans une série de tweets, il a également déclaré qu’il avait supervisé personnellement les opérations de sauvetage. Il a décrété dimanche 11 décembre et lundi 12 décembre comme jour de deuil national.

Le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a déclaré:

«Ce soir, j’ai parlé avec le Gouverneur Udom Emmanuel de l’effondrement tragique de l’édifice religieux de l’église biblique Reigners à Uyo. J’ai demandé au gouverneur de transmettre aux personnes d’Akwa Ibom la profonde tristesse que je ressens ainsi que tout le pays face à cette tragédie.”

Il a ajouté : «Je prie pour que les âmes des défunts reposent en paix, et que les blessés aient un prompt rétablissement. (…) Toute tragédie qui affecte n’importe quelle partie du Nigeria nous affecte tous. Nos pensées et nos prières continuent d’être avec les personnes d’Akwa Ibom.”

Le gouvernement de l’état a indiqué qu’il ferait enquête pour voir si les normes de construction avaient été respectées.

A propos de l’auteur

Aimez le Journal Chrétien !