Actualité chrétienne

Ouganda : elle pardonne à son père qui l’a maltraité pendant des mois

Actualité chrétienne
  • Nov 05
  • 0

Susan Ithungu, une jeune fille musulmane ougandaise convertie à Christ a pardonné son père qui l’avait enfermé pendant près de trois mois sans nourriture et sans eau suite à la découverte de sa conversion. Elle s’attend aujourd’hui à la guérison miraculeuse des séquelles laissées par son enfermement forcé et demande la prière.

Susan Ithungu, une jeune fille aujourd’hui âgée de 16 ans avait caché sa conversion au christianisme à son père, un sorcier musulman. Mais un jour, après le départ de sa mère du foyer, son père a découvert que sa fille de 10 ans s’était détournée de l’islam pour se tourner vers Jésus. Furieux, il a alors enfermé sa fille dans une pièce sans nourriture et sans eau. Son jeune frère a alors creusé un trou dans le sol pour lui donner secrètement de la nourriture et de l’eau.

C’est seulement grâce à ce geste risqué de son petit frère que la jeune-fille a pu survivre. En octobre 2010, soit trois mois après avoir été emprisonnée, les voisins ont découvert la jeune enfant qui a déclaré :

“Quand ils ont ouvert la porte [de la salle], je me suis sentie en paix, et je savais que Dieu m’avait envoyé de l’aide,” a-t-elle déclaré à Open Doors, une organisation dévouée au soutien des chrétiens persécutés.

Dans la joie de pouvoir enfin sortir de son enfermement, la jeune-fille émotionnellement marquée, a dû faire face aux nombreuses séquelles liées à son enfermement : gravement malade et souffrant de malnutrition, la jeune Ougandaise avait aussi des problèmes dentaires, des fractures osseuses. Elle ne pouvait plus marcher.

Aujourd’hui, soit six années après le calvaire qu’elle a subi, Susan grâce à l’aide des médecins et au soutien émotionnel et spirituel de son église, va beaucoup mieux. Elle utilise toujours des béquilles pour marcher et a besoin d’une nouvelle intervention chirurgicale corrective, mais son état n’a plus rien à voir avec celui dans lequel elle était six ans auparavant. Et même plus : Susan souhaite se former pour devenir médecin afin d’aider d’autres personnes.

Elle passe régulièrement du temps à la maison de l’évangéliste Paul, son pasteur et le répète : “elle a pardonné à son père pour ce qu’il lui a fait subir et à sa mère pour avoir déserté le foyer. ”

Sa prière est d’être guérie et de pouvoir marcher sans béquilles :

“S’il vous plaît priez pour ma guérison. Je veux marcher sans béquilles. S’il vous plaît priez pour que le Seigneur bénisse et prenne soin de l’évangéliste Paul et de sa famille. Je suis aussi reconnaissante pour le soutien d’Open Doors,”

Portes ouvertes International s’est en effet engagé au côté de la jeune-fille pour couvrir les frais médicaux et  l’éducation de Susan.

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.