Chrétiens persécutés

540 000 signatures récoltées pour sauver Asia Bibi de la mort

Chrétiens persécutés
  • Nov 01
  • 0

Plus de 540 000 personnes à travers le monde ont déjà signé la pétition en faveur d’Asia Bibi, une mère chrétienne de cinq enfants condamnée à mort pour blasphème au Pakistan. Alors que son procès vient encore une fois d’être ajourné, de plus en plus de voix s’élèvent pour demander la libération de cette chrétienne qui a déjà passé sept années dans le couloir de la mort.

C’est plus d’un demi-million de signatures qui ont été récoltées à ce jour en faveur d’Asia Bibi. Dans la pétition intitulée: “Save Christian Mom Asia Bibi from execution” (sauvez la mère chrétienne Asia Bibi de l’exécution), il est notamment évoqué en préambule qu’Asia Bibi serait “la première femme exécutée en vertu de la loi de la charia sur le blasphème au Pakistan”, ce qui constituerait “l’ultime violation des droits de l’homme”.

Faussement accusée de blasphème au cours d’une dispute avec une voisine musulmane pendant laquelle elle aurait parlé contre le prophète Mohammed, la mère chrétienne de 5 enfants sera exécutée par pendaison si elle perd son appel.

De confession chrétienne, Asia Bibi se serait disputée avec des femmes de son village qui ne voulaient pas boire dans le même verre d’eau qu’elle à cause de ses croyances religieuses. Accusée d’avoir tenu des propos blasphématoires, elle a été condamnée en 2010 à la peine de mort.

L’American Center for Law and Justice (ACLJ), qui édite la pétition  est activement en action pour obtenir la libération de cette chrétienne accusée injustement et déclare sur son site internet :

“Il y a quelques semaines, nous avons envoyé une lettre à l’ambassadeur du Pakistan aux États-Unis qui plaide urgemment le Pakistan à libérer Asia Bibi, une mère chrétienne de cinq enfants actuellement dans le couloir de la mort au Pakistan”.

“Cette semaine, nous avons envoyé une deuxième lettre à l’Ambassadeur Jilani. Dans cette lettre, nous avons exprimé notre consternation de constater que la Cour suprême du Pakistan avait encore une fois décidé de retarder le procès d’Asia en reportant son audience d’appel. Encore une fois, nous avons exhorté l’ambassadeur à faire tout ce qui est en son pouvoir afin de  plaider en faveur de la liberté d’Asia “.

Dans cette dernière lettre envoyée à l’Ambassadeur Jilani, l’ACLJ explique également que ce retard dans le procès d’Asia Bibi est d’autant plus inexcusable qu’il viole les accords internationaux que le Pakistan a pourtant lui-même ratifié sans réserve.

La libération d’Asia Bibi par le Pakistan est très difficile à obtenir parce que son cas fait polémique dans le pays, certains clercs islamiques radicaux ayant appelés à ce qu’elle soit pendue. Entre la pression internationale et celle de certains responsables religieux, l’emprisonnement de la chrétienne se prolonge et le procès est sans cesse ajourné, ce qui n’excuse d’aucune façon le gouvernement pakistanais d’agir en sa faveur, comme l’explique l’ACLJ :

“Cette controverse, cependant, ne dispense pas le Pakistan d’honorer ses obligations juridiques nationales et internationales. Asia est toujours condamnée à mort et son sort incertain, tandis que la Cour suprême du Pakistan n’a pas décidé d’une prochaine date de procès. Face à cette incertitude demeure une constante : travailler en permanence pour défendre la liberté d’Asia “.

Pour ce faire, l’ACLJ s’appuie sur sa filiale internationale,  le Centre européen pour le droit et la justice et son partenaire au Pakistan.

A propos de l’auteur

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.