Actualité chrétienne

Les missionnaires Randy Hentzel et Harold Nichols ont été tués

Actualité chrétienne
  • Mai 02
  • 0

Randy Hentzel et Harold Nichols, deux missionnaires américains âgés de 48 et 53 ans qui travaillaient en Jamaïque depuis plus d’une dizaine d’années, ont été assassinés au cours du week-end dans une région rurale en proie à des crimes violents.

Selon la police jamaïcaine, les corps sans vie des deux missionnaires ont été trouvés à Saint Mary Parish. D’après les premiers éléments de l’enquête, ils ont vraisemblablement été tués par balles, mais les résultats de l’autopsie sont attendus. Le motif des meurtres n’a pas encore été identifié et les policiers n’ont jusqu’à présent procédé à aucune arrestation.

Retour sur la chronologie des évènements

Samedi dernier, le corps de Randy Hentzel a été retrouvé à un endroit, tandis que celui de Harold Nichols a été découvert dimanche à un autre endroit dans la paroisse de Saint Mary.

Un communiqué de l’église évoque les circonstances du drame :

“D’après ce que nous savons actuellement, lui et son collègue, Harold Nichols faisaient une tournée en moto lorsqu’ils ont été attaqués et assassinés. […] S’il vous plaît priez pour la famille Hentzel en ce temps de nouvelles choquantes et une grande perte.”

Les motifs du meurtre des deux missionnaires appréciés de tous restent inconnus

Randy Hentzel et Harold Nichols vivaient en Jamaïque depuis 2002 avec leurs épouses où ils travaillaient pour Teams for medical missions, un groupe chrétien basé en Pennsylvanie. Ils annonçaient la Bonne Nouvelle du Salut et assuraient des formations à plusieurs chrétiens locaux.

Aimant la Jamaïque et ses habitants, ils étaient appréciés de tous comme l’explique John Heater, le directeur du mouvement missionnaire auquel ils appartenaient :

“Nous ne savons pas qui a fait cela et quelles étaient leur motivation. Ces hommes aimaient beaucoup les gens de la Jamaïque et ont été grandement aimé en retour.”

Le Porte-Parole de l’ambassade des Etats-Unis à Kingston, qui a pris contact avec les hauts responsables de la sécurité en Jamaïque a déclaré :

“Nous sommes choqués et attristés par la façon insensée dont ils ont perdu la vie»

Ces meurtres font malheureusement partis des nombreux assassinats perpétrés chaque année en Jamaïque qui présente un des taux d’homicides les plus élevés au monde, d’après un rapport du Conseil consultatif des États-Unis sur la sécurité en Outre-Mer.  Le pays aurait ainsi enregistré 1205 meurtres en 2015.

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.