Actualité chrétienne

S’opposant à la destruction d’une église, elle est enterrée vivante

Actualité chrétienne
  • Avr 23
  • 1

Enterrée vivante pour s’être opposée passivement à la démolition de son église, une femme de pasteur qui se tenait debout devant le bulldozer venu détruire le lieu de culte évoque la mémoire de la place Tiananmen en Chine. Cette image est aujourd’hui le symbole de tous ceux qui, en Chine, lutte contre la persécution des chrétiens par le gouvernement de Pékin.

Ding Cuimei, et son époux le révérend Li Jiangong, qui se tenaient debout dans une résistance passive devant un bulldozer venu détruire, sur ordre du gouvernement de la province Hena, l’église Beitou du centre ville de Zhumadian ont été poussés dans un fossé avant que des tonnes de terre ne s’abattent sur eux devant leurs fidèles horrifiés et impuissants. Selon les témoins du drame, un membre de l’équipe de démolition aurait déclaré, en parlant du couple pastoral, selon l’ONG China Aid :

“Enterrez-les vivants pour moi. «Je serai responsable de leur vie.”

Si le révérend Li Jiangong a réussi à ramper hors du fossé, son épouse a été enterrée vivante et est décédée par asphyxie. Deux travailleurs de l’entreprise de démolition ont été arrêtés après la mort de Ding Cuimei, mais le pasteur de l’église a été averti de ne pas s’exprimer sur cette affaire.

Selon Bob Fu, président et fondateur de China Aid, l’incident souligne les violations graves contre la liberté religieuse en Chine qui ont eu lieu depuis que le président Xi Jinping a pris ses fonctions en 2013.

Outre la campagne d’abattage des croix des églises, des milliers de lieux de cultes ont été détruits ces dernières années, des chrétiens et des avocats venus les défendre ont été emprisonnés. Des dizaines de pasteurs ont également été arrêtés sur des fausses accusations de corruption.

Le gouvernement chinois a en effet décidé de s’attaquer à l’expansion du christianisme (5 % des 1,4 milliards d’habitants de la Chine sont soupçonnés d’être chrétiens) et de lutter particulièrement contre les églises indépendantes et les mouvements sociaux indépendants qui font de l’ombre aux adhérents du parti communiste du pays.

La persécution est donc vive dans le pays et tous les moyens sont bon pour dissuader les chinois de devenir chrétien, y compris d’exercer une certaine pression morale sur les responsables chrétiens comme par exemple le fait de forcer les pasteurs de se réunir chaque semaine avec les responsables locaux pour expliquer leurs sermons.

A propos de l’auteur

Commentaires

  1. Hilarion

    Hilarion

    Neron a fait la même chose. La suite, des millions de personnes dans le.monde ont fait le choix de suivre Christ.
    La Chine qui persécute le Corps de Christ deviendra la plus grande nation chrétienne.

Les commentaires sont clos

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.