Actualité chrétienne

Le CNEF, grand absent du rendez-vous des protestants à l’Elysée

Actualité chrétienne
  • Avr 15
  • 1

Les responsables du Conseil national des évangéliques de France (CNEF) ne faisaient pas partie des 300 dirigeants et acteurs du protestantisme français conviés à l’Elysée par le président de la République le 13 avril dernier. Est-ce un oubli de la part de François Hollande ?

François Hollande a reçu à l’Élysée, mercredi 13 avril à 18 heures, près de trois cents invités, dirigeants et acteurs des associations, fondations, communautés et entraides d’églises membres de la Fédération protestante de France ou de la Fédération de l’entraide protestante.

Le Conseil national des évangéliques de France (CNEF), qui rassemble plus de 70 % des églises évangéliques de France, regrette de ne pas avoir été convié par le chef de l’État lors de cette rencontre autour de “l’engagement solidaire, citoyen et social du protestantisme”.

Alors que Nicolas Sarkozy avait invité les représentants de la Fédération Protestante de France et du Conseil National des évangéliques de France, François Hollande semble avoir fait le choix d’un interlocuteur unique chez les protestants. Un choix qui scandalise le directeur du Cnef, Clément Diedrichs, qui s’est confié à l’Agence France-Presse :

“Depuis que ce gouvernement est en place, nous n’avons jamais été invités à l’Élysée. Rien n’a changé, nous en prenons acte […] Nous le regrettons, d’autant que nous rassemblons un nombre plus important de pratiquants que la FPF.”

Le directeur du Conseil national des évangéliques de France estime que “l’État a choisi un paysage protestant ancienne mode”. Il considère que, selon les termes de la loi 1905 de séparation des Églises et de l’État, ce n’est pas au gouvernement de désigner des interlocuteurs « représentatifs » en matière cultuelle.

A propos de l’auteur

Les commentaires sont clos

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.