Chrétiens persécutés

500 jeunes musulmans manifestent pour les minorités religieuses

Chrétiens persécutés
  • Nov 08
  • 0

Une manifestation en faveur des minorités religieuses, rassemblant plus de 500 jeunes musulmans, s’est tenue récemment à Lahore au Pakistan. Cet évènement, organisé par l’ONG pakistanaise “Bargad” visait principalement à faire campagne pour mettre fin à la discrimination et aux préjugés contre ces minorités. Au Pakistan, où 75 % de la population est musulmane, les personnes appartenant aux minorités religieuses, comme c’est le cas notamment des chrétiens (1,6 % de la population) sont régulièrement confrontés à la persécution et à la violence.

“Bargad” est une ONG dont l’objectif principal est de sensibiliser, par différents moyens, les jeunes musulmans à la persécution religieuse des minorités. Pour ce faire, elle a déjà organisé plusieurs évènements et notamment une campagne appelée “Green for White”, les deux couleurs présentes dans le drapeau pakistanais qui représentent les musulmans (couleur verte) et les minorités religieuses (couleur blanche).

Dans la manifestation qui s’est tenue à Lahore et a permis de rassembler près de 500 jeunes musulmans, les adolescents se sont engagés à cesser d’appeler les chrétiens pakistanais par le nom “Isai”, un mot péjoratif apparu à l’époque coloniale qui se réfère à des personnes qui font un travail humiliant ou impur, favorisant le point de vue selon lequel les chrétiens sont des citoyens de seconde zone.

A la place de ce mot très péjoratif en Urdu,  le groupe de jeunes musulmans a décidé d’appeler les chrétiens “Masih» qui signifie «peuple du Messie.” En qualifiant les chrétiens avec ce nouveau terme, il y a l’espoir de donner une  identité plus positive aux chrétiens pakistanais. Chaque étudiant présent à la manifestation s’est engagé à  transmettre ce message à 100 personnes de son entourage.

A travers ces différentes actions, cette ONG souhaite semer des graines pour arriver à un changement dans les mentalités et pour l’harmonie sociale, comme l’explique Saiha Shaheen, le directeur exécutif de Bargad :

“Aujourd’hui, nous posons les premières pierres de l’harmonie sociale et du changement. Les élèves ont prêté serment et se sont engagés à être des messagers de ce changement”.

Un avis que semble partager Kamran Micheal, le seul sénateur chrétien au Pakistan qui a participé à l’évènement. Il a déclaré :

“Il est important de travailler à changer les attitudes sociales et les mentalités à l’égard des minorités, de sorte qu’elles soient bien respectées et protégées”.

A propos de l’auteur

Laisser un commentaire

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.