Chrétiens d'Egypte

Une église fermée suite à une fausse accusation contre les chrétiens

Chrétiens d'Egypte
  • Nov 06
  • 0

Une nouvelle église a été fermée par la police de Minia en Égypte suite à la fausse accusation selon laquelle les chrétiens distribuaient des tracts provocateurs aux musulmans.

Vendredi 27 octobre dernier, la police de Minia en Égypte a fermé une autre église et arrêté 15 personnes dans le village d’Ezbet Zakariya après l’agression par une foule de chrétiens coptes et la destruction de certaines de leurs propriétés.

Selon un rapport du site d’information égyptien Watani, suite à la rénovation récente d’un bâtiment que la communauté copte a utilisé pour des réunions pendant des décennies, un tract sur lequel était écrit : “Nous avons ouvert l’église malgré vous” a été distribué. Les chrétiens coptes ont été accusés d’être à l’origine de ce tract signé soit disant par eux, mais les habitants de la région sont formels, les chrétiens n’agissent pas ainsi.

Ils ont ainsi déclaré à Watani :

‘”Aucun Chrétien de bonne conscience ne provoquerait les Musulmans en élaborant une brochure comme celle-ci”.

Une source locale a déclaré à Open Doors que le livret accusant les chrétiens a été distribué dans trois rues puis à une mosquée le vendredi matin avant la réunion de culte.

La source a également déclaré que les chrétiens qui avaient été arrêtés sont innocents, car la communauté copte “connaît les extrémistes qui ont distribué les tracts et et se sont échappés quand la police est arrivée”.

Quatre autres églises de la région ont été fermées de force le week-end précédent, trois d’entre elles à Minia, la quatrième à Sohag, au sud de Minia.

Open Doors est régulièrement informée sur la situation des communautés coptes en Égypte et notamment sur la fermeture des églises dans ce pays.

About Author

x
Aimez le Journal Chrétien !Vous aimez déjà ? Vous pouvez fermer cette page.